Category: Evènements

12ème Festival Audiovision

12ème édition du Festival Audiovision !

Le festival Audiovision organisé par l’association Valentin Haüy revient cette année du 19 au 21 novembre 2021 à l’UGC Lyon Bastille à Paris et du 26 novembre au 28 novembre 2021 à l’UGC Astoria de Lyon.

L’audiodescription à l’honneur dans une sélection de films éclectiques

Pour rendre le 7ème art accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes et promouvoir l’audiodescription, l’association Valentin Haüy organise chaque année depuis 2008 le Festival Audiovision, un festival de films en version audiodécrite.

Cette 12ème édition du Festival Audiovision propose cette année encore une très belle sélection de films français et internationaux : Adieu les cons, Antoinette dans les Cévennes, Nomadland ou encore Adolescentes.

Le festival est ouvert à tous les spectateurs, non-voyants, malvoyants ou voyants pour partager ensemble un moment de cinéma et promouvoir l’audiodescription auprès de tous les publics.

Découvrez le programme complet : UGC Lyon Bastille Paris et UGC Astoria Lyon

UGC Lyon Bastille – Paris

Vous trouverez ci-dessous la programmation du 19 au 21 novembre de LUGC Lyon Bastille à Paris, à noter que plusieurs films sont susceptibles d’être proposés avec audiodescription aux tarifs en vigueur, dans les autres salles du cinéma.

Programmation par date (sous réserve de modification)

Vendredi 19 novembre 2021

· 13h45 – Adieu les cons (1h27)

· 16h00 – Antoinette dans les cévennes (1h37)

· 18h15 – Été 85 (1h41)

· 20h30 – Adolescentes (2h15)

Samedi 20 novembre 2021

· 11h00 – Pil (1h29)

· 13h00 – Falling (1h53)

· 15h30 – Désigné coupable (2h10)

· 18h15 – Petite maman (1h12)

· 20h00 – Antoinette dans les cévennes (1h37)

· 22h05 – Adieu les cons (1h27)

Dimanche 21 novembre 2021

· 11h00 – Nomadland (1h48)

· 13h30 – Pil (1h29)

· 15h30 – The father (1h38)

· 17h40 – Nomadland (1h48)

· 20h00 – Été 85 (1h41)

· 22h10 – Petite maman (1h12)

UGC Astoria – Lyon

La soirée d’inauguration de la 12e édition du Festival Audiovision à Lyon aura lieu le jeudi 25 novembre à 19h30 au cinéma UGC Astoria Lyon 6. Le film Debout les femmes ! de François Ruffin et Gilles Perret sera projeté. Pour cette soirée, la réservation est obligatoire auprès de Caroline ou Lucille : comite.lyon@avh.asso.fr ou 04.78.52.42.90.

Programmation par date (sous réserve de modification)

Jeudi 25 novembre 2021

· 19h30 – Debout les femmes ! (1h25) (Soirée d’ouverture sur invitation)

Vendredi 26 novembre 2021

· 13h00 – Adieu les cons (1h27)

· 15h00 – Antoinette dans les cévennes (1h37)

· 17h10 – Été 85 (1h41)

· 19h25 – Adolescentes (2h15)

· 22h10 – Nomadland (1h48)

Samedi 27 novembre 2021

· 10h40 – Pil (1h29)

· 12h40 – Falling (1h53)

· 15h05 – Désigné coupable (2h10)

· 17h45 – Petite maman (1h12)

· 19h30 – Antoinette dans les cévennes (1h37)

· 21h35 – Adieu les cons (1h27)

Dimanche 28 novembre 2021

· 11h00 – Petite maman (1h12)

· 13h00 – Pil (1h29)

· 15h10 – The father (1h38)

· 17h30 – Nomadland (1h48)

· 20h00 – Été 85 (1h41)

En complément

Le festival Audiovision a suscité de nombreuses interviews, de nombreux articles et des témoignages qui ont tous salué l’initiative depuis sa création, de ce fait le festival attire la curiosité des médias ce qui lui permet une certaine visibilité.

« Le festival est exigeant puisque les films sont choisis à la fois pour leur qualité mais aussi pour celle de leur audiodescription car c’est un travail à part entière, il faut transmettre un message et une émotion. »

Affiche du festival Les Toiles de mômes

Les Toiles de Mômes : des ateliers autour de l’audiodescription

Du 23 octobre au 7 novembre, le festival Les Toiles de Mômes dédié au jeune public (dès 3 ans) propose une sélection de 15 films Art et Essai accompagnés de nombreux ateliers et rencontres, dans les salles du réseau GRAC, autour de Lyon.

Le GRAC et Les Toiles des Mômes allient, grâce à 15 films, la découverte du cinéma art et essai jeune public dans sa diversité et l’expérience cinématographique en salle pour des moments de partage unique.

Des ateliers autour de l’audiodescription

Cette année, parmi les nombreuses animations proposées par le festival, on distingue FERMEZ LES YEUX, ON VA AU CINEMA ! Cette série d’ateliers, animés par Sandrine Dias, autrice d’audiodescription et collaboratrice de Ciné Sens. s’appuie sur la version audiodécrite d’un film pour découvrir une nouvelle manière de vivre et partager le cinéma :

« Et si on regardait un film les yeux fermés ? Oui, mais comment le comprendre si on ne le voit pas ?!
Venez faire l’expérience et découvrez de nouvelles sensations au cinéma. Cet atelier va vous initier à la technique de l’audiodescription, qui permet aux personnes aveugles ou malvoyantes d’entrer dans l’univers d’un film et de profiter de la magie du cinéma. En compensant le sens manquant – la vue – par un autre sens – l’ouïe – le spectateur aveugle ou malvoyant peut ressentir les émotions du film.
Même pas besoin d’effets spéciaux, ouvrez vos oreilles et regardez le court métrage Chemin d’eau pour un poisson de Mercedes Marro ! »

Extrait du court métrage Chemin d’eau pour un poisson

Ces ateliers sont organisés avec la complicité du programme Mèche Courte qui soutient la production de courts métrages, réalisés ou produits au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
A partir de 6 ans, 1h. Sur réservation auprès des salles.

Samedi 23 octobre
14h – Alpha ciné, Charbonnières-les-Bains
Atelier après la projection de Laurel et Hardy : premiers coups de génie

Lundi 25 octobre
15h30 – Tassin-la-Demi-Lune, Cinéma Le Lem
Atelier à 15h30, suivi de la projection Maman pleut des Cordes 

Mercredi 27 octobre
10h – St-Bonnet-le-Château, Cin’étoile
Atelier à 10h, suivi de la projection de La Vie de château

Jeudi 28 octobre
9h30 – Nantua, Le Club
14h – Saint-Claude, Maison du Peuple.                                                                                                                           Projection Atelier suivi de la projection de Ma mère est un gorille.

Mardi 2 novembre
14h – Décines, Ciné Toboggan
Atelier après la projection de La Vie de château

Pour en savoir plus sur ce festival, la programmation et les divers événements, rendez-vous sur le site du festival Toiles de Mômes.

Formation avec Marie diagne

Une journée à Toulouse pour sensibiliser à l’audiodescription (évènement reporté)

Les dispositifs d’accessibilité des films aux spectateurs déficients visuels se développent et les versions audiodécrites se multiplient. Mais quels sont les enjeux d’un cinéma inclusif ? Comment réunir, dans un projet constructif et valorisant pour chacun, les différents acteurs du projet d’accessibilité cinématographique ?

La date initialement prévue le mardi 9 novembre est reportée à une date ultérieure pour laquelle des informations seront données dès que possible.

Nous serons présents à Toulouse à la Cinémathèque de Toulouse, en collaboration avec l’association Le Cinéma Parle et soutenues par l’UNADEV (Union Nationale des personnes Aveugles et Déficientes Visuelles).  Cette journée est organisée en partenariat avec Occitanie films, l’ACREAMP, la Cinémathèque de Toulouse et le Festival de La Rochelle Cinéma (FEMA), avec la participation des usagers du centre Unadev de Toulouse

Nous prendrons part à cette journée de sensibilisation autour de la thématique de l’audio description et des enjeux d’un cinéma inclusif, à travers des ateliers, temps d’échange et de la projection du film LE SANG A LA TÊTE de Gilles Grangier en audio description. 

La participation à la journée est gratuite, sur inscription, avant le 8 novembre. Pour la séance de cinéma, réservez vos places sur le site de la Cinémathèque en cliquant ici.

—>>> Vous pouvez télécharger le programme.

Cet événement de sensibilisation fait partie d’un cycle de 8 dates dans les 8 villes où l’Unadev a un centre. Nous sommes déjà intervenus dans plusieurs villes: Lille, Perpignan, Marseille, Valence, Paris. Et prochainement à Bordeaux et Pau.

PRESENTATION DE LA JOURNEE

9h – Café d’accueil

9h30 – 12h30 Atelier de découverte sensible

« La Version Audio Décrite des films, une promesse de cinéma »

Découvrir par l’expérience et dans la parole partagée les enjeux du dispositif audio descriptif.

Avec Marie Diagne, Le Cinéma Parle

12h30 – 14h00 Déjeuner

Déjeuner libre pour les professionnel.le.s

et déjeuner au centre culturel Bellegarde pour les membres de l’Unadev

14h – 15h30 Séance In Vivo : Découvrir un film dans sa version audio-décrite en salle avec un public inclusif

Observation d’une séance avec un jeune public animée par Marie Diagne

16h – 18h Temps d’information et d’échanges

Vers l’accessibilité du cinéma aux publics déficients visuels

Cadre législatif / accessibilité des films et des salles / solutions techniques et questions pratiques / communication et relais.

Avec Cécile Dumas, Ciné Sens

19h – 20h45 Projection d’un film de patrimoine en version audiodécrite

Comment la version audio décrite proposée prend-elle en charge la transmission d’un projet de cinéma ?  

Mise à disposition de la version audio décrite via l’application Twavox aux spectateurs qui le souhaitent.

LE SANG A LA TÊTE

Gilles Grangier (1956, 1h23, France)  

Adresse :

Cinémathèque de Toulouse, 69, rue du Taur 31000 Toulouse

Pour de plus amples renseignements ou pour vous inscrire à cette journée, contactez-nous : contact@cine-sens.fr

Photo : Marie Diagne – atelier avec l’Unadev Perpignan ©CineSens

THERESE, d’Alain Cavalier : projection en audiodescription

Dimanche 17 octobre 2021 à 15h30, cinéma Reflet Médicis

Le FEMA : Festival La Rochelle Cinéma, engagé pour l’accessibilité des films !

Depuis 2018, le Fema propose des projections à destination de personnes malvoyantes et non-voyantes.

Chaque année, le Festival commande l’audiodescription de plusieurs films. Un atelier est ensuite organisé avec un groupe de personnes malvoyantes et non-voyantes afin de les sensibiliser à ce travail d’écriture. Enfin, des séances des films audiodécrits sont organisées pendant le Festival, avec un accueil adapté, et en présence des cinéastes.

Dans la continuité de cette démarche, le Festival La Rochelle Cinéma vous propose une séance exceptionnelle hors les murs de Thérèse d’Alain Cavalier, en version restaurée et en présence du réalisateur, le dimanche 17 octobre 2021 à 15h30 au cinéma Reflet Médicis, à Paris.

Cette projection sera accessible à toutes les personnes malvoyantes ou non-voyantes, elle sera présentée par Marie Diagne de l’association Le Cinéma parle, auteure de cette version audiodécrite.

Pour en savoir plus sur l’audiodescription et les actions du Fema en faveur de l’accessibilité, rendez-vous sur le site du festival.

Festival Play It Again !

Du 15 au 28 septembre, les plus beaux classiques de l’année en version restaurée.

Du 15 au 28 septembre, le Festival Play It Again ! proposera aux spectateurs de près de 300 salles en France de voir ou revoir sur grand écran une sélection des plus beaux classiques de l’année en version restaurée, une rétrospective et de nombreuses séances événementielles.

Parmi les nombreux films programmés, Ciné-Sens, partenaire du festival, souhaite attirer votre attention sur une sélection de 6 films adaptés aux publics porteurs d’une déficience sensorielle.

Les films concernés disposent d’une version d’Audiodescription (AD) et/ou d’une version française Sous-Titrée pour Sourds et Malentendants (ST-SME) :

Sélection « Ô mon classique ! » 

  • L’AVVENTURA, de Michelangelo Antonioni (1960, 2h24, AD sur VF uniquement + ST-SME)

Focus « A l’aventure ! » 

  • LA CHEVRE de Francis Veber (1981, 1h30, ST-SME)
  • LE CIEL EST A VOUS de Jean Grémillon (1944, 1h48, AD + ST-SME)
  • L’HOMME DE RIO de Philippe de Broca (1963, 1h52, AD + ST-SME)
  • PREMIER DE CORDEE de Louis Daquin (1943, 1h36, AD + ST-SME)

« Avant-Premières ! »

  • FANFAN LA TULIPE de Christian-Jaque (1951, 1h40, AD + ST-SME)

La présence de ces versions adaptées est une véritable opportunité de programmation inclusive et accessible pour tous.

Cette période de festival est donc une bonne occasion d’expérimenter ce type de séances en tant que spectateur mais aussi en tant que programmateur cinéma, afin de toucher et satisfaire un nouveau public en quête de cinémas et de films accessibles !

Nous vous encourageons vivement à les programmer et à mettre en avant la diffusion de ces versions adaptées dans vos outils de communication.

Par ailleurs, pour accompagner ces œuvres, des séances présentées par de nombreux-nombreuses intervenants-intervenantes seront organisées sur tous les territoires avec des animations variées : conférences, ateliers jeune public, ciné-concerts… sans oublier des séances en plein-air en partenariat avec les Journées Européennes du Patrimoine-Matrimoine !

Rendez-vous sur cette page pour télécharger le programme complet.

Le Festival Play It Again ! est organisé par l’ADRC (Agence pour le Développement Régional du Cinéma), avec le soutien du CNC.

Darius Marder échange avec l'acteur Riz Ahmed

SOUND OF METAL : Des ressources d’initiatives

Sound of Metal de Darius Marder, en salle depuis le 16 juin 2021, donne aux cinémas l’occasion de créer des rencontres autour de différentes notions : son, langage, surdité…
On a relevé différentes initiatives, pour vous donner de la suite dans les idées. Il est important aussi de garder en tête que ces initiatives sont des exemples autour du film de Darius Marder. Certaines sont transposables pour d’autres films. Il ne faut pas forcément attendre la sortie d’un film qui traite d’une déficience pour parler de l’accessibilité sensorielle des films.

Une avant-première avec ST-SME à l’écran suivie d’un échange

Mardi 15 juin 2021, 19h45, Paris, Dulac Cinéma, salle Majestic Bastille.
Dulac Cinéma a fait le choix de proposer une avant-première avec sous-titres pour personnes sourdes et malentendantes à l’écran. Les ST-SME possèdent un code couleur ; choisir de les diffuser à l’écran pour l’avant-première c’est inciter les personnes déficientes auditives à s’y rendre mais aussi faire l’expérience d’une séance inclusive avec des personnes déficientes et non déficientes.
Cette avant-première s’est poursuivie d’un échange soutenue par une interprète en Langue des Signes Françaises.
Partenariats : Tandem et Roger Voice.

Une séance-rencontre avec un batteur et une psychologue

Vendredi 18 juin 2021, 20h00, Pessac, Cinéma Jean Eustache.
Coup de cœur du Cinéma Jean Eustache, Sound of Metal trouve aussi un débat singulier dans ce cinéma de Pessac. La projection est suivie d’une double rencontre avec Théo Begue, un batteur de métal et professeur de batterie et Bénédicte Gourdon, une psychologue de l’Unité d’accueil et de soins des patients sourds au CHU de Bordeaux.
Le film est projeté en version ST-SME et le débat est accompagné par une interprète en Langue des Signes Françaises.
Informations : Séance-rencontre – Sound of metal

Un temps d’échange sur la communication gestuelle

Mardi 22 juin 2021, 19h00, Montélimar, Cinéma Les Templiers.
Une séance avec un échange, cette fois-ci, accès sur le langage et la communication. Bénédicte Cobetto s’appuie sur le film Sound of Metal pour aborder la communication gestuelle et visuelle et améliorer la communication grâce aux gestes. Elle donne des clés et des outils pour mieux appréhender une discussion avec des personnes sourdes et malentendantes.
Ce temps d’échange est un exemple d’utilisation d’une projection du film pour sensibiliser à la surdité.
La séance est en version ST-SME.
Partenariat : L’esperluette
Informations : Sound of Metal – Sensibilisation à la surdité

Une discussion avec l’ingénieur du son, Nicolas Becker

Jeudi 24 juin 2021, 19h45, Montreuil, Cinéma le Mélies.
Le Mélies de Montreuil, avec l’association Retour d’image, ont fait le choix intelligent d’inviter l’ingénieur du son Nicolas Becker pour un ciné-débat. Fraîchement oscarisé pour son travail sonore sur Sound of Metal, le concepteur assistera à la séance et répondra aux questions des spectateurs et spectatrices. Cet échange est animé par Diane Maroger, fondatrice de Retour d’image, professionnelle de la production, devenue sourde.
Diffusée en ST-SME, la séance s’adresse à tou·te·s et l’invité peut intéresser tous les publics. Le débat est interprété en Langue des Signes Françaises et transcrit à l’écran grâce au système de vélotypie.
Partenariat : Retour d’image
Informations : Ciné-débat inclusif « Sound of Metal »

Un ciné-débat autour du film et de la Langue des Signes Françaises

Jeudi 1er juillet 2021, 20h00, Langres, Cinéma New Vox Langres.
Dans le cadre du « cycle Culture sourde », le New Vox Langres organise un ciné-débat autour des différents sujets abordés par Sound of Metal. Véronique Flamand, Présidente de « Langres Signes », interviendra pour le débat, et traduira en langue des signes pour les personnes sourdes et malentendantes présentes.
Partenariats : Langres Signes, Autour de la Terre
Informations : Ciné-Débat signé « Sound of metal » dans le cycle « Culture sourde »

Des séances spéciales en préparation

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, plusieurs cinémas préparent pour les prochaines semaines des séances spéciales autour de Sound of Metal. Il s’agit de cinéma Jean Carmet à Mornant (69), du cinéma Fellini de Villefontaine (38) ou encore du cinéma Alpha de Charbonnières-les-bains (69).

Continuez à nous tenir informés de vos initiatives que nous relaierons dans cet article et qui pourront inspirer d’autres animations dans les salles de cinémas. Pour plus d’informations sur le film, lisez notre article Sound Of Metal.

Sur l'image, les participants à l'atelier prennent place dans la salle de cinéma

VIDÉO : Découverte de l’audiodescription

On vous avait parlé d’un atelier de découverte de l’audiodescription en région toulousaine. Quelques mois après, revenons sur ce moment de découverte de l’audiodescription en vidéo.
Cette journée, co-organisée par Occitanie Films et l’Acreamp, propose aux professionnel·le·s du cinéma de faire l’expérience du lien entre version audiodécrite d’un film et l’œuvre cinématographique. Ce programme fait appel à Marie Diagne, autrice de versions audiodécrites de films, spécialiste également des questions de transmission du cinéma et initiatrice de l’association « L’Œil Sonore et le Cinéma Parle ».

Une journée pour s’immerger

Nous arrivons à 8h20 au complexe Véo à Muret en compagnie d’Occitanie Films, de l’Œil sonore et le Cinéma Parle et d’une participante. Fabien nous accueille, l’ACREAMP nous rejoint. 

Marie Diagne se faufile très vite dans la salle de cinéma, nous la suivons. Le reste de l’équipe reste à l’accueil pour recevoir l’ensemble des participant·e·s. Le complexe Véo sert son café. Aujourd’hui Ciné Sens n’a pas pour mission de participer oralement aux ateliers. Nous sommes là pour retranscrire cette journée dans un format vidéo. 

Seul avec Marie Diagne dans cette salle de cinéma, nous nous faisons discret pour la laisser se préparer.  

À ce moment là, qu’est-ce que cela fait du bien de retrouver une salle de cinéma, fouler la moquette, observer les alignements symétriques des fauteuils, sentir les odeurs, voir la poussière passer devant les faisceaux du projecteur. C’était un avant-goût de la réouverture.  

Derrière son air concentré, Marie Diagne est tout aussi ravie que nous de retrouver une salle. C’est la première à courir sur le plan incliné pour rejoindre l’estrade donnant vue sur tous les fauteuils encore désertés. Un instant, un sourire. Second instant, le calme. Lorsque Marie se prépare, elle devient quelque peu inaccessible. Entre méditation et réflexion, elle se laisse porter par un silence et se concentre sur son atelier.
Test image. Test son.
Fabien fait des aller-retours entre la salle et l’accueil pour prêter main forte à tou·te·s celles et ceux qui le désirent. Progressivement, les participant·e·s entrent en salle et s’installent. La journée commence.

Un premier temps permet aux participants de découvrir, par une expérience de spectateur attentif, la richesse de la version audio-décrite d’un film.
Nous avons retranscris ce premier atelier de découverte de l’audiodescription en vidéo

Une journée pour : faire l’expérience du lien entre transmission du cinéma et version audiodécrite d’un film

Cette vidéo est la première d’une série où nous prendrons une journée pour explorer un sujet en lien avec le cinéma et l’accueil des publics déficients sensoriels.

Festival d'avant-première Télérama

Festival Télérama 2021 : 5 films avec AD et ST-SME

Festival Télérama : Du 9 au 15 juin 2021, en partenariat avec l’Afcae et BNP Paribas, Télérama propose en exclusivité un tour d’horizon du cinéma. 10 films en avant-première sont à découvrir dans les salles Arts et Essai participantes. Pour les spectateurs et spectatrices, il faudra compter 5€ par séance avec le Pass Avant-premières.

Vous êtes une salle qui participe au festival et programme ces avant-premières ? Vous vous êtes posé la question (ou pas) de la présence de versions AD ou ST-SME sur les DCP ? Ciné Sens, en partenariat avec le Festival Télérama et aux côtés de l’association Retour d’Image, accompagne les salles participantes dans la programmation des versions AD et ST-SME sur les films français, de manière à rendre l’événement plus inclusif.

Nous avons recensé les différentes versions disponibles pour les films proposés. Ainsi, 5 films disposent de versions OCAP, à savoir Audiodescription (AD) et Version Sous-Titrée pour personnes Sourdes et Malentendantes (ST-SME).

Les salles sont libres de les programmer selon leurs équipements. Elles peuvent mettre ces versions à disposition grâce à des récepteurs individuels (type Fidélio ou smartphone avec l’application Twavox par exemple) ou directement sur l’écran de la salle pour la version ST-SME.

5 films avec version AD et ST-SME

  • GAGARINE de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh : Haut et Court, 1h38, sortie le 23 juin 2021
  • INDES GALANTES de Philippe Béziat : Pyramide distribution, 1h48, sortie le 23 juin 2021
  • LA TERRE DES HOMMES de Naël Marandin : Ad Vitam, 1h36, sortie le 25 août 2021
  • MÉDECIN DE NUIT de Elie Wajeman : Diaphana, 1h22, sortie le 16 juin 2021
  • UN TRIOMPHE de Emmanuel Courcol : Memento, 1h46, sortie le 1er septembre 2021

Pour ne rien manquer des prochains films qui disposent des versions AD et ST-SME, on vous invite à suivre notre actualité. On recense chaque mois les versions disponibles : JUIN 2021 et JUILLET 2021.

La Fête du court métrage a lieu du 24 mars au 30 mars. Venez découvrir la galaxie du court !

Fête du court métrage avec AD et STSME

Cette année, comme l’an passé, la Fête du court métrage se passe à la maison. L’édition 2021 aura lieu du 24 au 30 mars. Au programme, plus de 150 films courts à découvrir ! Une nouveauté cette année : une partie est accessible aux personnes porteuses d’une déficience sensorielle, un élan à soutenir et à diffuser largement ! C’est aussi une occasion unique pour tous les publics de découvrir les singularités de l’audiodescription et des sous-titres pour les personnes sourdes et malentendantes dans une sélection de films courts de qualité.

Fête du court métrage et accessibilité : une nouveauté

Parmi la diversité du programme de la Fête du Court Métrage, deux d’entre eux disposent de versions adaptées. « Nos grands classiques » et « Souvenirs crayonnés » sont proposés dans leur version audiodécrite pour les publics aveugles ou malvoyants et sous-titrée SME pour les publics sourds et malentendants, pilotés par l’association L’oeil sonore et le Cinéma Parle, avec le soutien de l’UNADEV et la complicité de Ciné Sens.
Une initiative inclusive à saluer !

Liste des films avec AD et ST-SME

Programme « Nos grands classiques »

  • OMNIBUS, de Sam Karmann. Production : Lazennec Tout Court – 1992
  • ÉCHEC AU CAPITAL, de Michel Hazanavicius. Production : FEW, Coproduction : Barbès Films Compagnie, Galfin – 1997
  • LE MOZART DES PICKPOCKETS, de Philippe Pollet-Villard. Production : Karé Productions – 2006
  • NOUVELLE DE LA TOUR L, de Samuel Benchetrit. Production : Roman Productions – 2000
  • MÉNAGE, de Pierre Salvadori. Production : Les Films Pelléas – 1992

Programme « Souvenirs crayonnés »

  • FATHER & DAUGHTER, de Michael Dudok de Wit. Production : CinéTé Filmproduktie BV, Coproduction : Cloudrunner Ltd – 2000
  • COMMENT WANG-FÔ FUT SAUVÉ, de René Laloux. Production : Revcom International – 1987
  • MARCEL, TA MÈRE T’APPELLE, de Jacques Colombat. Production : Les Films Paul Grimault – 1961
  • LA TRAVERSÉE DE L’ATLANTIQUE À LA RAME, de Jean-François Laguionie. Production : INA, Coproduction : Médiane Films – 1978

Pour plus d’informations sur chacun de ces courts-métrages et sur la Fête du court métrage en général, accédez à son catalogue de programmation

En ligne et gratuit sur inscription

Du 24 au 30 mars, découvrez l’ensemble de la programmation en accès libre sur inscription dans la galaxie du court. Vous pouvez vous y inscrire dès maintenant pour accéder aux programmes du 24 au 30 mars. Une attention particulière a été portée à l’accessibilité du site internet pour accueillir au mieux les publics porteurs de déficience sensorielle.

Le Cinéma Parle a réalisé les versions audiodécrites des films suivants :
Programme « Nos grands classiques »

  • ÉCHEC AU CAPITAL, de Michel Hazanavicius.
    Texte : Lionel Bouhnik – Emmanuel Coutris – Agnès Jésupret
    Voix : Sophie Valles  – Ingénieur du son : Pierre-Albert Vivet
  • LE MOZART DES PICKPOCKETS, de Philippe Pollet-Villard
    Texte : Pierre André – Agnès Jésupret – Marie Diagne – Delphine Harmel
    Voix : Marie Diagne – Ingénieur du son : Pierre-Albert Vivet
  • NOUVELLE DE LA TOUR L, de Samuel Benchetrit
    Texte : Sandrine Dias – Delphine Harmel – Eric Loiget
    Voix : Sophie Valles – Ingénieur du son : Pierre-Albert Vivet
  • MÉNAGE, de Pierre Salvadori
    Texte : Pierre André – Marie Diagne – Delphine Harmel
    Voix : Marie Diagne – Ingénieur du son : Dizale, Quimper

Programme « Souvenirs crayonnés »

  • FATHER & DAUGHTER, de Michael Dudok de Wit
    Texte : Marie Diagne – Jean-Claude Rullier, avec la complicité de Dorothée Lombard et d’Anne Chotin
    Voix : Marie Diagne – Ingénieur du son : Dizale, Quimper
  • MARCEL, TA MÈRE T’APPELLE, de Jacques Colombat
    Texte : Sophie Valles – Emmanuel Coutris – Edouard Beaucamp
    Voix : Sophie Valles – Ingénieur du son : Pierre-Albert Vivet

Vos commentaires sur ces films courts ?

Tous les partenaires de cette initiative, L’oeil sonore et le cinéma parle, l’Unadev, Ciné Sens et la Fête du court métrage sont à l’écoute de vos commentaires sur ces courts métrages accessibles.

Revenez sur cet article pour laisser un commentaire écrit ci-dessous. Un numéro de téléphone dédié, qui sera communiqué prochainement sur cette page, permettra de laisser un commentaire vocal.

Rendez-vous le 24 dans la galaxie du court !
En attendant retrouvez notre veille sur l’actualité du cinéma et des initiatives autour des personnes déficientes sensorielles .

Affiche du film Dans la Terrible jungle.

Dans la terrible jungle : ciné-débat accessible

Dans la terrible jungle : Rendez-vous en ligne et accessible aux personnes déficientes sensorielles

Retour d’image et le Théâtre et Cinéma Georges Simenon de Rosny-sous-Bois, vous invitent à un ciné-débat autour du film « Dans la terrible jungle » le JEUDI 25 MARS À 20H, en présence des réalisatrices Caroline Capelle et Ombline Ley.

La projection et le débat se passent en ligne sur le site de la Vingt-Cinquième Heure. L’événement est gratuit et accessible à tout·e·s.
N’hésitez pas à relayer l’information !
Le film est accessible en version audiodécrite, ou sous-titrée pour les personnes sourdes et malentendantes.
Le débat sera signé et retranscrit à l’écrit en direct.

Dans la terrible jungle

Dans la terrible jungle est un film documentaire réalisé par Caroline Capelle et Ombline Ley.
Produit par Macalube Films et distribué par Les Acacias et Macalube Films (Documentaire, France, 2018, durée : 1h20).

À l’Institut médico-éducatif la Pépinière, une dizaine d’adolescents, insoumis, francs et spontanés se prêtent au jeu de la mise en scène et du cinéma. Terrain d’expérimentations musicales, poétiques, amoureuses et philosophiques, le centre prend alors un caractère d’exutoire.

Inscription requise

Inscrivez-vous à la version du film qui vous convient parmi ces trois séances :

Ces liens renvoient vers le site de la Vingt-Cinquième Heure. Après inscription, un message de confirmation de la réservation vous sera envoyé par courriel avec les recommandations utiles.

Pour plus d’informations :  

mail.retourdimage@gmail.com – 09 60 14 77 16

theatre-cinema-simenon@rosnysousbois.fr – 01 48 94 74 64.

En attendant, retrouvez notre veille sur l’actualité du cinéma et des initiatives autour des personnes déficientes sensorielles !

Après la séance, n’hésitez pas à partager vos commentaires ci dessous !