Affiche officielle du Festival de Cannes 2017

Les films accessibles présentés au Festival de Cannes 2017

Les films RODIN de Jacques Doillon et L’AMANT DOUBLE de François Ozon sont présentés en compétition officielle pour la 70ème édition du festival de Cannes, ainsi que le documentaire VISAGES, VILLAGES d’Agnès Varda et JR, présenté hors-compétition. Ils sortiront successivement les 24 et 26 mai ainsi que le 28 juin.  Ils seront de plus, tous les trois disponibles en audiodescription et en ST-SME auprès des distributeurs Mars Film (Rodin),Wild Bunch (L’amant double) et Le Pacte (Visages, Villages).

Synopsis de Rodin :

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

→ La bande annonce du film :

Synopsis de L’amant double :

Chloé, une jeune femme fragile, tombe amoureuse de son psychothérapeute, Paul. Quelques mois plus tard, ils s’installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité.

→ La bande annonce du film :


Synopsis de Visages, villages :

Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux et les dispositifs pour les montrer, les partager, les exposer.
Agnès a choisi le cinéma. JR a choisi de créer des galeries de photographies en plein air. Quand Agnès et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique (et magique) de JR. Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés. Le film raconte aussi l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, entre surprises et taquineries, en se riant des différences.

→ La bande annonce du film :

Pour plus d’informations :

Le site du festival de Cannes 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *