L’audiodescription, solution d’adaptation

L’audiodescription est un procédé audio qui apporte aux personnes malvoyantes ou aveugles, des éléments sur ce qui se passe à l’image et que le son, à lui seul, ne permet pas de percevoir. Pour cela, une voix off leur décrit des éléments visuels lorsque la bande son le permet. Afin de respecter au mieux le film, le texte lu est introduit entre les dialogues et les sons significatifs pour le spectateur déficient visuel. C’est un travail d’écriture délicat respectant le rythme, le son et l’ambiance du film et les émotions du spectateur. 

Courante dans les pays anglo-saxons, l’audiodescription n’a fait son apparition en France qu’en 1989. Cette diffusion a été accompagnée au départ par l’Association Valentin Haüy qui, pionnière dans le domaine, a réalisé plus de 300 films audiodécrits avant de fermer son département de production d’audiodescription. En parallèle divers prestataires, notamment des laboratoires de postproduction ou des associations, se sont mis à la réalisation de versions audiodécrites.
Le passage au numérique des salles de cinémas aux alentours de 2009-2010 a contribué à une diffusion plus large de l’audiodescription.

Un guide pour l’audiodescription

En 2008, une première charte de l’audiodescription a été élaborée par l’Association En Aparté et signée par le CSA, la SCAM, plusieurs laboratoires et la majorité des chaînes télévisuelles. Elle ne concerne que la télévision mais est aussi adoptée par certains prestataires de cinéma.

Cette charte a été révisée récemment, dans un Guide de l’audiodescription réalisé par le CSA. Vous pouvez la retrouver via cet article synthétique  : 

Audiodescription : Découvrez le guide du CSA – Ciné-Sens (cine-sens.fr)

Audiodescription et médiation

L’audiodescription porte également un potentiel pour s’interroger sur un film ou sur le cinéma en général, dans une démarche inclusive. Il est ainsi possible de partir d’une version audiodécrite d’un film pour construire diverses actions de médiation.

Ciné Sens accompagne des démarches de formation en ce sens. Ainsi lors d’une journée en région toulousaine autour de ce sujet, Ciné Sens a réalisé une vidéo d’un atelier de découverte de l’audiodescription. Un premier temps permet aux participants de découvrir, par une expérience de spectateur attentif, la richesse de la version audio-décrite d’un film.

Un article précise le contexte de cette vidéo : VIDÉO : Découverte de l’audiodescription – Ciné-Sens (cine-sens.fr)

Lors d’une autre journée de formation en Auvergne-Rhône-Alpes, toujours menée avec Marie Diagne sur le thème « Audiodescription et médiation », un compte-rendu a été réalisé pour permettre de d’approfondir cette démarche et de lancer des actions de médiation.

Une version longue de ce compte-rendu est également disponible. Contactez nous si vous souhaitez le recevoir : contact@cine-sens.fr

Les autres méthodes pour rendre les oeuvres accessibles