On est fait pour s’entendre : une comédie romantique qui aborde le thème de la surdité

On est fait pour s’entendre est un film réalisé par Pascal Elbé et distribué par Diaphana qui sortira en salle le 17 novembre 2021.

Un film touchant et engagé

Synopsis : Antoine semble n’écouter rien ni personne : ses élèves (qui lui réclament plus d’attention), ses collègues (qui n’aiment pas son manque de concentration), ses amours (qui lui reprochent son manque d’empathie)… Et pour cause : Antoine est encore jeune mais a perdu beaucoup d’audition. Sa nouvelle voisine Claire, venue s’installer temporairement chez sa sœur avec sa fille après la perte de son mari, rêve de calme et tranquillité. Pas d’un voisin aussi bruyant qu’Antoine, avec sa musique à fond et son réveil qui sonne sans fin. Et pourtant, Claire et Antoine sont faits pour s’entendre !

photo issue du film on est fait pour s'entendre

Photo issue du film

Troisième long métrage du réalisateur, l’œuvre est née de son envie de mettre en scène une comédie romantique tout en parlant d’un handicap qu’il a connu lui-même : un début de surdité, entraînant une façon d’être ou de vivre différente. Il explique alors :

« Ce sont mes enfants qui m’ont dit qu’il était sous mon nez : la malentendance, ma malentendance. Je n’avais jamais pensé qu’un élément de ma vie pourrait un jour donner un film. J’ai été d’abord hésitant. C’est la lecture du livre de David Lodge – La vie en sourdine – qui a fini par me convaincre que cela avait du sens : j’étais impressionné de voir comment Lodge avait réussi à bien faire comprendre ce que l’on peut ressentir quand on est malentendant. »

Aussi, le réalisateur parle des personnages principaux :

« Il s’agit d’amener tous ces gens-là à se réconcilier avec eux-mêmes et avec les autres. En fait, je me suis dit que la malentendance était un prétexte ou un point de départ formidable pour montrer ces gens-là qui vivent les uns à côté des autres, mais qui finissent par se rencontrer, s’adopter et, en effet, bricoler ensemble une famille. »

Source : Le dossier de presse du film

Au cinéma : 2 à 3 séances hebdomadaires adaptées

Le film « on est fait pour s’entendre » se veut d’être accessible au plus grand nombre, il disposera d’une version ST-SME avec plusieurs séances par semaine, ainsi qu’une version en audiodescription et une piste HI.

En complément de cet article, vous pouvez retrouver ici une interview portant sur « L’image des sourds au cinéma » qui s’appuie sur un ouvrage de M. Guy Jouannet intitulé “L’écran sourd. Les représentations du sourd dans la création cinématographique et audiovisuelle”.

Festival Play It Again !

Du 15 au 28 septembre, les plus beaux classiques de l’année en version restaurée.

Du 15 au 28 septembre, le Festival Play It Again ! proposera aux spectateurs de près de 300 salles en France de voir ou revoir sur grand écran une sélection des plus beaux classiques de l’année en version restaurée, une rétrospective et de nombreuses séances événementielles.

Parmi les nombreux films programmés, Ciné-Sens, partenaire du festival, souhaite attirer votre attention sur une sélection de 6 films adaptés aux publics porteurs d’une déficience sensorielle.

Les films concernés disposent d’une version d’Audiodescription (AD) et/ou d’une version française Sous-Titrée pour Sourds et Malentendants (ST-SME) :

Sélection « Ô mon classique ! » 

  • L’AVVENTURA, de Michelangelo Antonioni (1960, 2h24, AD sur VF uniquement + ST-SME)

Focus « A l’aventure ! » 

  • LA CHEVRE de Francis Veber (1981, 1h30, ST-SME)
  • LE CIEL EST A VOUS de Jean Grémillon (1944, 1h48, AD + ST-SME)
  • L’HOMME DE RIO de Philippe de Broca (1963, 1h52, AD + ST-SME)
  • PREMIER DE CORDEE de Louis Daquin (1943, 1h36, AD + ST-SME)

« Avant-Premières ! »

  • FANFAN LA TULIPE de Christian-Jaque (1951, 1h40, AD + ST-SME)

La présence de ces versions adaptées est une véritable opportunité de programmation inclusive et accessible pour tous.

Cette période de festival est donc une bonne occasion d’expérimenter ce type de séances en tant que spectateur mais aussi en tant que programmateur cinéma, afin de toucher et satisfaire un nouveau public en quête de cinémas et de films accessibles !

Nous vous encourageons vivement à les programmer et à mettre en avant la diffusion de ces versions adaptées dans vos outils de communication.

Par ailleurs, pour accompagner ces œuvres, des séances présentées par de nombreux-nombreuses intervenants-intervenantes seront organisées sur tous les territoires avec des animations variées : conférences, ateliers jeune public, ciné-concerts… sans oublier des séances en plein-air en partenariat avec les Journées Européennes du Patrimoine-Matrimoine !

Rendez-vous sur cette page pour télécharger le programme complet.

Le Festival Play It Again ! est organisé par l’ADRC (Agence pour le Développement Régional du Cinéma), avec le soutien du CNC.

Séances adaptées au Festival Lumière

Des séances adaptées au Festival Lumière

Le festival Lumière 2014 consacré au cinéma de patrimoine, aura lieu du 13 au 19 octobre à Lyon et dans le Grand Lyon.

Il propose cette année 7 séances adaptées au handicap sensoriel, avec audio-description et/ou Version Française Sous-Titrée (vfst).

Mardi 14/10, 20h00 : Deux hommes dans la ville au Ciné’Mions (VFST)
Mardi 14/10, 20h30 : Tchao Pantin à l‘UGC Astoria (AD + VFST)
Jeudi 16/10, 20h30 : Tchao Pantin au Zola de Villeurbanne (AD + VFST)
Vendredi 17/10, 17h15 : Tchao Pantin au Pathé Cordeliers (VFST)
Samedi 18/10, 14h15 : Deux hommes dans la ville au Pathé Bellecour (VFST)
Samedi 18/10, 17h00 : Tchao Pantin au Pathé Bellecour (VFST)
Dimanche 19/10, 14h30 : Deux hommes dans la ville à l’UGC Astoria (AD + VFST)

Renseignements et réservations : Festival Lumière

Festival Lumiere 2014 à Lyon et dans le Grand Lyon

Festival Lumiere 2014 à Lyon et dans le Grand Lyon