Un prix et un clip en faveur du sous-titrage

L’Association de Réadaptation et Défense des Devenus-Sourds (ARDDS) fut fondée en septembre 1969.  Grâce au nombre de ses adhérents, l’ARDDS est la plus importante association française de la population atteinte de surdité acquise.

L’ARDDS vise à faire reconnaître les handicaps auditifs, à développer l’entraide et favoriser l’intégration professionnelle et sociale.

L’association contribue à l’amélioration et à la mise en place des aides techniques, mais également le développement de l’accessibilité pour les déficients visuels.

Retrouvez toutes les informations à propos de l’association sur le site internet, adapté également aux déficients visuels: ici.

 

Le prix du meilleur film sous-titré

Dans le souhait de mettre en lumière l’accessibilité aux déficients auditifs, mais aussi accessoirement aux étrangers qui ne comprennent pas totalement le français parlé, l’ ARDDS a créé un « Prix du meilleur film sous-titré pour les sourds et les malentendants ».

Ce titre sera décerné tous les ans dans l’espoir de sensibiliser les media et toutes les personnes concernées (professionnels, spectateurs et responsables politiques) à l’importance de sous-titrer les films en français et de les projeter ainsi.

La situation du sous-titrage des films pour les sourds et malentendants semble s’améliorer d’années en années, mais doucement. Tout comme la projection de ces films par les exploitants de salles de cinéma.

Le «Prix 2017 du meilleur film sous-titré» a été décerné à Emmanuelle Bercot pour son film « La fille de Brest ».

Pour en savoir plus sur le prix du meilleur film sous-titré, c’est ici.

 

« Silence … on tourne … pour les malentendants …« 

L’ARDDS a réalisé et  vient de mettre en ligne un clip de 2 min 30 intitulé « Silence … on tourne … pour les malentendants … » , afin de promouvoir le sous-titrage des films français.

Le réalisateur et critique Paul Vecchiali, également président du  « Prix du meilleur film sous-titré pour les sourds et les malentendants » , nous explique l’importance de rendre accessible un film par le sous-titrage.

Le clip est inscrit à plusieurs festivals, mais il peut dés maintenant être projeté publiquement, par exemple pendant la Journée Nationale de l’Audition. Vous pouvez également le projeter dans un cadre associatif ( la version vidéo HD H.264 est disponible ici ).

La version DCP est également à télécharger (ici) pour les exploitants qui souhaitent diffuser le clip dans leurs salles !

La validation par l’association de la demande d’accès est nécessaire (elle sera générée automatiquement), dans un but de suivi des projections.

Vous pouvez contacter l’association ici.

Pour en savoir plus sur le clip, ici.

 

Vous pouvez trouver sur Ciné Sens un article concernant  le code couleur du ST-SME ( sous-titrage sourds et malentendants ), afin de comprendre encore mieux cette vidéo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.