Prochainement : « Vers La Lumière » et la déficience visuelle

Après une récompense décernée par le jury oecuménique 2017 à Cannes, « Vers La Lumière » ( « Hikari« ) de Naomi Kawase arrive le 10 janvier sur nos écrans de cinéma.

Naomi Kawase déclare à la presse , à propos de « Vers La Lumière« , qu’il s’agit d’ « un film qui traite de l’amour du cinéma«  . En effet, son héroïne est audiodescriptrice, elle décrit le monde pour le cinéma et les malvoyants. L’autre, photographe, va au contraire « perdre la lumière ».  Tout deux évoquent un rapport au monde, au cinéma et à la mémoire.

C’est lors des séances d’audio-description pendant son précédent film « Les délices de Tokyo », que la réalisatrice se fascine pour ce métier . Par l’audio-description , elle redécouvre aussi son propre film.

 

Synopsis :

Misako est audiodescriptrice. Elle passe son temps à décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Lors d’une projection, elle rencontre Masaya, dont la vue se détériore irrémédiablement. Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit.

→Bande annonce 

 

Distribué par Haut et Court, vous pouvez retrouver toutes les informations complémentaires sur le site.

Cette oeuvre franco-japonaise sortira en salles le mercredi 10 janvier 2018. Il dispose également d’une version adaptée aux aveugles et malvoyants avec une piste son comprenant, de façon combinée, la version française et l’audio-description.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.