Photo du film Sound Of Metal

SOUND OF METAL : l’expérience cinématographique de la perte d’audition

SOUND OF METAL : Ruben et Lou, ensemble à la ville comme à la scène, sillonnent les Etats-Unis entre deux concerts. Un soir, Ruben est gêné par des acouphènes, et un médecin lui annonce qu’il sera bientôt sourd. Désemparé, et face à ses vieux démons, Ruben va devoir prendre une décision qui changera sa vie à jamais.

Sound of Metal : favoriser une exploitation inclusive

Sound of Metal est un film de Darius Marder (scénariste de The Place Beyond the Pines), distribué par Tandem Films. La sortie est maintenant prévue au 16 juin 2021.

Le film propose deux versions, sur le même DCP
– une VOSTF avec des sous-titres complémentaires donnant des indications sonores
– une VF ST-SME (sous-titres placés avec code couleurs et indications sonores)

Inspiré par sa grand-mère sourde et militante du sous-titrage, le réalisateur, Darius Marder, a souhaité favoriser le caractère inclusif autour de l’exploitation de son œuvre. Il est indiqué ainsi sur le dossier de presse « les dialogues du film sont sous-titrés et accompagnés de descriptions sonores. Les spectateur·trice·s entendant·e·s et les spectateur·trice·s sourd·e·s et malentendant·e·s peuvent ainsi partager ensemble cette expérience dans une même salle de cinéma« .

Une expérience sonore récompensée

Le film trace l’histoire de Ruben, un batteur de Métal parcourant les États-Unis en van avec sa femme. Les concerts s’enchaînent jusqu’au jour où son ouïe se fragilise jusqu’à perdre l’audition. Ainsi, c’est une quête à travers lui-même, une vie différente et un nouvel entourage qui s’ouvre à Ruben.

Sound of Metal, nominé six fois aux Oscars, est reparti avec deux statuettes. L’une d’elle pour le meilleur montage, l’autre pour le meilleur son, pour le français Nicolas Becker. Ce dernier, ingénieur du son, à la tête d’une équipe de 5 personnes (Jaime Baksht, Michelle Couttolenc, Carlos Cortes et Philip Bladh), a été récompensé pour son travail sonore. Un travail minutieux pour retranscrire ce que Ruben entend et n’entend pas, une documentation importante sur la surdité et une collaboration étroite entre le réalisateur et lui-même afin de créer une expérience sonore inédite au cinéma. Dans cet esprit, Nicolas Becker proposa notamment au réalisateur de s’immerger dans une chambre anéchoïque pendant trente minutes.
Source : How Sound of Metal Created the Audio illusion of Going Deaf (ft. Oscar Winner Nicolas Becker)

Documentations à partager

Téléchargez librement la bande annonce, avec les sous-titres pour personnes Sourdes et Malentendantes.
Téléchargez ici le dossier de presse ou l’affiche du film.

Il existe également une vidéo de présentation du synopsis en Langue des signes à visionner directement sur YouTube. Elle est réalisée par Jerrycan Studio pour Tandem avec le comédien Ludovic Ducasse.

Enfin, comme précisé plus haut, Tandem a annoncé une date de sortie en salles au 16 juin.
En attendant, retrouvez l’intégralité des films avec AD et SME pour la réouverture des cinémas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.