LES FILMS ADAPTES DU MOIS DE SEPTEMBRE 2017

Pour le mois de Septembre 2017, voici les films adaptés au handicap sensoriel que Ciné Sens a repérés.

La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux aveugles et malvoyants de suivre le film grâce à ce commentaire audio décrivant les images du film.

La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour Sourds et Mal-Entendants. La plupart du temps, ces versions sont des versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblaient plus adéquate.

Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler. Par ailleurs, nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Donc, pour toutes ces informations, contactez-nous sur contact@cine-sens.fr

6 septembre

  • BARBARA de Mathieu Amalric : AD et ST-SME, Gaumont
  • DANS LES PAS DE TRISHA BROWN de Marie-Hélène REBOIS : ST-SME, Vendredi cinéma
  • LE CHEMIN de Jeanne Labrune : AD, Epicentre
  • OTEZ-MOI D’UN DOUTE de Carine Tardieu : AD et ST-SME, SND
  • RENEGADES de Steven Quale  : AD et ST-SME, EuropaCorp

13 septembre

  • BARRY SEAL : AMERICAN TRAFFIC de Doug Liman : AD et ST-SME, Universal Pictures
  • LE REDOUTABLE de Michel Hazanavicius : AD et ST-SME, StudioCanal
  • LES GRANDS ESPRITS de Olivier Ayache Vidal : AD et ST-SME, Bac Films
  • NOS ANNEES FOLLES de André Techiné  : AD et ST-SME, ARP

20 septembre

  • AMERICAN ASSASSIN de Michael Cuesta : AD et ST-SME, Metropolitan
  • ÇA de Andrès Muschietti : AD et ST-SME, Warner
  • GAUGUIN, VOYAGE A TAHITI de Edouard Deluc : AD et ST-SLME, StudioCanal
  • MON GARÇON de Christian Carion : AD et ST-SME, Diaphana

27 septembre

  • DEMAIN ET TOUS LES AUTRES JOURS de Noémie Lvovsky : AD et ST-SME, Gaumont
  • ESPECES MENACEES de Gilles Bourgos : AD et ST-SME, Mars Distribution
  • LE CHATEAN DE VERRE de Destin Cretton : AD et ST-SME, Metropolitan
  • LE JEUNE KARL MARX de Raoul Peck : AD et ST-SME, Diaphana
  • MONEY de Gela Babluani : AD et ST-SME, Océans Films

LES FILMS ADAPTES DU MOIS D’AOÛT 2017

Pour le mois d’Août 2017, voici les films adaptés au handicap sensoriel que Ciné Sens a repérés.

La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux aveugles et malvoyants de suivre le film grâce à ce commentaire audio décrivant les images du film.

La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour Sourds et Mal-Entendants. La plupart du temps, ces versions sont des versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblaient plus adéquate.

Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler. Par ailleurs, nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Donc, pour toutes ces informations, contactez-nous sur contact@cine-sens.fr

2 août

  • CARS 3 de Brian Fee : AD et ST-SME, Disney
  • CHOUQUETTE de Patrick Godeau : AD et ST-SME, Wild Bunch
  • CRASH TEST AGLAE de Eric Gravel  : AD et ST-SME, Le Pacte
  • LA PLANETE DES SINGES SUPREMATIE de Matt Reeves : AD et ST-SME, Fox
  • PIRE SOIREE de Lucia ANIELLO : AD, Sony

9 août

  • ANNABELLE 2 : LA CREATION DU MAL de David F. Sandberg : AD et ST-SME, Warner
  • DJAM de Tony Gatlif : AD et ST-SME, Films du Losange
  • LA VIE DE CHATEAU de Modi Barry et Cédric Ido : AD, Happiness distribution
  • LA TOUR SOMBRE de Nikolaj ARCEL : AD, Sony
  • LOLA PATER de Nadir Mokneche : AD et ST-SME, ARP
  • RATTRAPAGE de Tristan Séguéla : AD et ST-SME, UGC Distribution
  • UNE VIE VIOLENTE de Thierry de Peretti : AD et ST-SME, Pyramide
  • YO-KAI WATCH, LE FILM de Shigohanu Takahashi : AD et ST-SME, Wild Bunch

16 août

  • ATOMIC BLONDE de David Leitch : AD et ST-SME, Universal
  • BIGFOOT JUNIOR de Ben Stassen et Jeremy Degrussen : AD et ST-SME, StudioCanal
  • OVERDRIVE de Antonio Negret : AD et ST-SME : Océan films distribution
  • SUMMERTIME de Gabriele Muccino : AD et ST-SME, Mars films

23 août

  • 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo : AD et ST-SME, Memento films
  • HITMAN ET BODYGUARD de Patrick Hugues : AD et ST-SME, Metropolitan
  • MORT A SARAJEVO de Danis Tanovic : ST-SME, Vendredi distribution
  • NES EN CHINE de Chuan Lu : AD et ST-SME, Disney
  • LES PROIES de Sofia Coppola : AD et ST-SME, Universal

30 août

  • BONNE POMME de Florence Quentin : AD et ST-SME, ARP
  • LE PRIX DU SUCCES de Teddy Lussi-Modeste : AD et ST-SME, Ad Vitam
  • PETIT PAYSAN de Hubert Charuel : AD et ST-SME, Pyramide
  • 7 JOURS, PAS PLUS de Hector Cabello Reyes : AD et ST-SME, Océan films distribution
  • SEVEN SISTERS de Tommy Wirkola : AD et ST-SME, SND
  • WIND RIVER de Taylor Sheridan : AD et ST-SME, Metropolitan

 

Et nous savons déjà pour le mois de septembre que certains films seront adaptés :

6 septembre

  • BARBARA de Mathieu Amalric : AD et ST-SME, Gaumont

13 septembre

  • LE REDOUTABLE de Michel Hazanavicius : AD et ST-SME, StudioCanal
  • NOS ANNEES FOLLES de André Techiné  : AD et ST-SME, ARP

20 septembre

  • AMERICAN ASSASSIN de Michael Cuesta : AD et ST-SME, Metropolitan

27 septembre

  • DEMAIN ET TOUS LES AUTRES JOURS de Noémie Lvovsky : AD et ST-SME, Gaumont
  • LE CHATEAN DE VERRE de Destin Cretton : AD et ST-SME, Metropolitan
  • LE JEUNE KARL MARX de Raoul Peck : AD et ST-SME, Diaphana

 

Auxivison : une application pour améliorer le quotidien des déficients visuels et leurs proches

Auxivision est une application d’informations et d’échanges dédiée aux déficients visuels et à leurs proches. Développée par Dowino et StreetLab, elle regroupe toutes les informations essentielles pour les personnes déficientes visuelles et leurs aidants afin de faciliter leur quotidien.

Des astuces et conseils rédigés par des experts et la communauté :

Auxivision regroupe de nombreuses informations dans la compréhension de la déficience visuelle, mais également des astuces et outils pratiques destinés à faciliter le quotidien des aidants et des aidés. Tous les contenus sont rédigés par des experts. Grâce à l’espace forum, les utilisateurs ont la possibilité de partager leurs conseils et retours d’expérience sur des problématiques du quotidien, mais également de solliciter l’aide de la communauté sur un sujet donné. Un module « avis d’experts » complète ces échanges en permettant à la communauté de poser ses questions à des spécialistes sélectionnés et invités par Streetlab.

Une application accessible pour tous :

Auxivision est totalement paramétrable en termes d’accessibilité visuelle (possibilité de modifier les contrastes et la taille des caractères) et compatible avec les logiciels courants de synthèse vocale. Une dimension ludique permet à l’utilisateur de se sentir impliqué dans la communauté puisqu’en fonction de ses actions sur l’application, il débloque de nombreux succès ! L’inscription à l’application et l’accès aux informations sur la vision, aux infos pratiques et au forum sont gratuites. L’achat d’un compte Premium (4.99€) est nécessaire pour accéder aux astuces et au module « avis d’expert ». L’application est multi-plateformes. Elle est disponible sur le web, sur tablettes et sur smartphones sous iOS et Android.

Nous vous laissons découvrir la présentation de l’application à travers cette vidéo :

Pour plus d’informations :

Le site internet d’Auxivision

Accessibilité au public : une nouvelle obligation pour les ERP en septembre 2017

Avis aux exploitants de salles : 

Le décret n° 2017-431 du 30 mars 2017 rend obligatoire la mise à disposition du registre public d’accessibilité au public qui modifie diverses dispositions relatives à l’accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public. Les exploitants d’ERP, neufs et situés dans un cadre bâti existant, sont tenus de mettre à disposition du public ce registre à compter de septembre 2017.

Le registre public d’accessibilité : 

Le registre public d’accessibilité mentionne ainsi, « les dispositions prises pour permettre à tous, notamment aux personnes handicapées, quel que soit leur handicap, de bénéficier des prestations en vue desquelles l’établissement a été conçu » et contiendra l’attestation de conformité aux normes, le calendrier des travaux programmés ou les dérogation obtenues. La loi ratifiant l’ordonnance accessibilité du 26 septembre 2014 a rendu obligatoire ce registre pour tous les établissements recevant du public (ERP). Le décret du 30 mars 2017 précise qu’il devra être mis à disposition du public d’ici le 30 septembre 2017. L’arrêté du 19 avril 2017 fixe la liste des pièces qu’il devra contenir. Le registre public d’accessibilité devra être consultable sur place, « au principal point d’accueil accessible de l’établissement »* ou en ligne sur le site internet des cinémas. Cet outil permettra au public de vérifier si le gestionnaire des cinémas a bénéficié de dérogations, ou s’il a déposé un agenda d’accessibilité programmée (Ad’ap) qui précise le calendrier des travaux qu’il s’engage à mener.

Contenu du registre :

  • La description des actions de formation des personnels chargés de l’accueil des personnes handicapées et leurs justificatifs, pour les ERP pouvant recevoir plus de 200 à 300 personnes.
  • Les modalités du registre qui portent sur sa mise à disposition de l’ensemble du public et sur sa mise à jour régulière.
  • Une information complète sur les prestations fournies dans l’établissement.
  • la liste des pièces administratives et techniques relatives à l’accessibilité de l’établissement aux personnes handicapées.

Rendre les cinémas accessibles au handicap sensoriel :

Le groupe de travail « Accessibilité des salles de cinéma»,  mis en place par le CNC, a rédigé un projet d’arrêté précisant les types d’équipements génériques nécessaires aux salles pour respecter les notions d’accessibilité au handicap sensoriel. Cet arrêté n’est pas encore publié car le Ministère de la Culture souhaite lui donner un cadre plus général englobant le spectacle vivant.

Un arrêté à paraître

Concernant les salles de cinéma, voici ce que l’arrêté doit proposer.

Les établissements de spectacles cinématographiques sont équipés de dispositifs ou de matériels permettant, pour l’ensemble des salles :
1° La transmission des sons pour les personnes sourdes ou malentendantes appareillées ;
2° La diffusion du sous-titrage des œuvres cinématographiques pour les personnes sourdes ou malentendantes, en respectant le code couleur en vigueur. ;
3° La diffusion de l’audio-description des œuvres cinématographiques pour les personnes aveugles ou malvoyantes.
(extrait du dossier de presse de la Commission Nationale Culture et Handicap du 14 janvier 2014)

Quelques précisions :

– Le point 1 décrit une « boucle magnétique » ou « boucle inductive » qui peut être fixe dans la salle ou individuelle raccordée à un récepteur individuel récupérant le son du film.
– Les sous-titres pour sourds et malentendants peuvent être diffusés sur l’écran de la salle (dans ce cas, cela ne nécessite aucun matériel spécifique) ou sur un support individuel (Smartphone, lunettes…)

 

Pour plus d’informations :

La loi handicap n° 2005-102 du 11 février 2005 et son assouplissement

 

 

Les films adaptés du mois de Juillet 2017

Pour le mois de Juillet 2017, voici les films adaptés au handicap sensoriel que Ciné Sens a repérés.

La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux aveugles et malvoyants de suivre le film grâce à ce commentaire audio décrivant les images du film.

La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour Sourds et Mal-Entendants. La plupart du temps, ces versions sont des versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblaient plus adéquate.

Nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler : contact@cine-sens.fr

5 juillet

  • LES HOMMES DU FEU de Pierre Jolivet : AD et ST-SME, StudioCanal
  • LOUE-MOI ! de Coline Assous : AD et ST-SME, Metropolitan FilmExport
  • MOI MOCHE ET MECHANT 3 de Pierre Coffin et Kyle Balda : AD et ST-SME, Universal

12 juillet

  • ON THE MILKY ROAD de Emir Kusturica : AD et ST-SME, Wild Bunch Distribution
  • SPIDER-MAN : HOMECOMING de Jon Watts : AD, Sony
  • THE CIRCLE de James Ponsoldt : AD et ST-SME, Mars Films

19 juillet

  • BABY DRIVER de Edgar Wright : AD, Sony
  • DUNKERQUE de Christopher Nolan : ST-SME, Warner Bros
  • SALES GOSSES de Frédéric Quiring : AD et ST-SME, UGC Distribution

26 juillet

  • LES AS DE LA JUNGLE de David Alaux : AD et ST-SME, SND
  • VALÉRIAN ET LA CITÉ DES MILLES PLANÈTES de Luc Besson : AD et ST-SME, EuropaCorp

 

Affiche du film La fille de Brest, à gauche la réalisatrice Emmanuelle Bercot et à droite l'actrice Sidse Babett Knudsen

Prix 2017 du meilleur film ST-SME décerné à Emmanuelle Bercot pour La fille de Brest

Le « prix 2017 du meilleur film sous-titré pour les sourds et les malentendants » de l’ARDDS* a été attribué à la réalisatrice Emmanuelle Bercot pour son film LA FILLE DE BREST, sorti le 23 novembre dernier.  Le Prix lui sera remis cet automne par Paul Vecchiali, réalisateur et parrain du prix, le jeudi 28 septembre ou le jeudi 7 décembre (la date reste à confirmer). A cette occasion le film sera projeté à l’Espace Miramar à Cannes en présence de la réalisatrice, la salle sera équipée de boucle magnétique et disposera d’une connexion Internet afin de retranscrire en simultanée les échanges avec le public. 

Adapté du livre de Irène Frachon paru en 2010, Mediator 150 mg : combien de morts ? et distribué par Haut et Court, LA FILLE DE BREST avait reçu à ce titre, deux nominations du César 2017 : Sidse Babett Knudsen, qui tient le rôle de la pneumologue Irène Frachon dans le film, nommée pour le César 2017 de la Meilleure actrice tandis que Séverine Bosschem et Emmanuelle Bercot l’ont été pour celui de la Meilleure adaptation.

Photo tirée du tournage du film La fille de Brest, la réalisatrice Emmanuelle Bercot (à gauche) et l'actrice Sidse Babett Knudsen (à droite) discutent

Afin de sensibiliser les médias et les professionnels aux difficultés que rencontrent les personnes sourdes à accéder pleinement à une oeuvre cinématographique pour profiter comme tout le monde, de ce spectacle unique et collectif, l’Association de Réadaptation et Défense des Devenus Sourds (ARDDS*) a décidé d’attribuer chaque année un « Prix du meilleur film sous-titré pour les sourds et les malentendants », prix décerné par un jury national de sourds cinéphiles.

« Pour ce qui est des raisons qui ont conduit le jury à décerner le Prix 2017 à « La fille de Brest », sans doute faut-il laisser la parole aux jurés : « Je n’ai pas hésité à le voir plusieurs fois et à y amener des amis », « C’est un film magnifique et captivant, au rythme haletant », « J’ai tout particulièrement apprécié Sidse Babett Knudsen, criante de vérité et d’un naturel incroyable pour raconter ce combat », « Ce film formidable m’a permis de vivre ce qu’ont vécu Irène Frachon et son équipe, de ressentir dans mes tripes, comme elle, leur lutte interminable, leur persévérance, leur découragement parfois, mais aussi les pressions subies, l’injustice, le pouvoir des autorités, alors qu’elle menait un combat juste, non pas pour elle-même mais pour tous ces malades », « A la fin on est vraiment soulagés de voir qu’elle a gagné, mais à quel prix ! », « Une belle leçon de courage pour une cause juste », « Ce film a déclenché en moi une grande colère car je déteste l’injustice », etc ».*

Synopsis du film :

Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

→ La bande-annonce :

 

Pour plus d’informations :

Prix du meilleur film sous-titré 2017

L’Association de Réadaptation et Défense des Devenus Sourds

* Le communiqué de presse 

 

 

Photo tirée du film Vers la lumière, l'actrice Masatoshi Nagase regarde l'objectif de la caméra

Le handicap visuel au centre du film Vers la lumière !

La réalisatrice japonaise Naomi Kawase présente son film VERS LA LUMIÈRE, il est actuellement en compétition officielle au Festival de Cannes 2017. Il raconte notamment l’histoire d’une jeune femme audiodescriptrice et d’un photographe perdant la vue en raison d’une amblyopie. Distribué par Haut et court, il sortira le 10  janvier 2018.

→ Toutes les informations sur le site de Haut et court : présentation du film

Affiche du film Vers la lumière, les deux acteurs principaux s'enlacent

Synopsis :

Misako aime décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescriptrice de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre un célèbre photographe dont la vue se détériore irrémédiablement.  Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit.

→  Un extrait du film « Vers la lumière » de Naomi Kawase :

Photo tirée du film Wonderstruck, l'actrice Miilicent Simmonds se tient dans l'angle d'une porte

Millicent Simmonds : une actrice sourde à l’affiche du film Wonderstruck

A l’occasion du film WONDERSTRUCK de Todd Haynes, présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2017, la jeune actrice Millicent Simmonds qui joue le rôle de Rose a notamment séduit et ému le public du festival qui met en lumière sa différence. Elle est atteinte de surdité depuis l’âge de 12 mois et joue un rôle important dans la défense de la communauté sourde dans le monde du cinéma.

Le film :

Wonderstruck (Le musée des merveilles) réalisé par Todd Haynes est un film adapté du roman de Brian Selznick (auteur de Hugo Capret). Sa sortie est prévue à l’automne, le 15 novembre 2017. Il est notamment distribué par Metropolitan FilmExport, distributeur qui adapte 100% des films au handicap sensoriel ayant une version française.

→Toutes les informations sur le site de Metropolitan FilmExport : présentation du film

Affiche officielle du film Wonderstruck (Le musée des merveilles) présentant les décors du musée (squelette de dinosaure, girafe, objets d'arts..)

Synopsis :

Sur deux époques distinctes, les parcours de Ben et Rose. Ces deux enfants souhaitent secrètement que leur vie soit différente ; Ben rêve du père qu’il n’a jamais connu, tandis que Rose, isolée par sa surdité, se passionne pour la carrière d’une mystérieuse actrice. Lorsque Ben découvre dans les affaires de sa mère l’indice qui pourrait le conduire à son père et que Rose apprend que son idole sera bientôt sur scène, les deux enfants se lancent dans une quête à la symétrie fascinante qui va les mener à New York.

→ Teaser du film Wonderstruck (Le musée des merveilles) de Todd Haynes :

Les films adaptés du mois de juin 2017

Pour le mois de Juin 2017, voici les films adaptés au handicap sensoriel que Ciné Sens a repérés.

La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux aveugles et malvoyants de suivre le film grâce à ce commentaire audio décrivant les images du film.

La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour Sourds et Mal-Entendants. La plupart du temps, ces versions sont des versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblaient plus adéquate.

Nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler : contact@cine-sens.fr

7 juin

  • COMMENT J’AI RENCONTRE MON PERE de Maxime Motte : AD et ST-SME, SND
  • HHhH de Cédric Jimenez : AD et ST-SME, Mars Films
  • THE WALL de Doug Liman : AD et ST-SME,Metropolitan Films
  • WONDER WOMAN de Patty Jenkins : AD et ST-SME, WarnerBros

14 juin

  • CE QUI NOUS LIE de Cédric Klapish : AD et ST-SME, StudioCanal
  • LA MOMIE (The Mummy ) de Alex Kurtzman : AD et ST-SME, Universal Pictures
  • NOS PATRIOTES de Gabriel Le Bomin : AD et ST-SME, Paname Distribution

21 juin

  • AVA de Léa Mysius : AD et ST-SME, Bac Films
  • BAD BUZZ de Stéphane Kanzandjian : AD et ST-SME, EuropaCorp Distribution
  • EVERYTHING, EVERYTHING de Stella Meghie : AD et ST-SME, WarnerBros
  • IT COMES AT NIGHT de Trey Edwards Schults : AD et ST-SME, Mars Films
  • K.O de Fabrice Gobert : AD et ST-SME, Wild Bunch Distribution
  • LE GRAND MECHANT RENARD ET AUTRES CONTES … de Benjamin Renner et Patrick Imbert : AD et ST-SME, StudioCanal
  • LE MANOIR de Tony T. Datis : AD et ST-SME, Gaumont
  • LES EX de Maurice Barthélemy : AD et ST-SME, SND

28 juin

  • CHERCHEZ LA FEMME de Sou Abadi : AD et ST-SME, Mars Films
  • GRAND FROID de Gérard Pautonnier : AD et ST-SME, Diaphana 
  • MON POUSSIN de Frédéric Forestier : AD et ST-SME, UGC Distribution
  • THE LAST GIRL CELLE QUI A TOUS LES DONS (THE GIRL WITH ALL THE GIFTS) de Colm McCarthy : AD et ST-SME, La Belle Company
  • VISAGES, VILLAGES : Agnès Varda et JR : AD et ST-SME, Le Pacte

 

Affiche officielle du Festival de Cannes 2017

Les films accessibles présentés au Festival de Cannes 2017

Les films RODIN de Jacques Doillon et L’AMANT DOUBLE de François Ozon sont présentés en compétition officielle pour la 70ème édition du festival de Cannes, ainsi que le documentaire VISAGES, VILLAGES d’Agnès Varda et JR, présenté hors-compétition. Ils sortiront successivement les 24 et 26 mai ainsi que le 28 juin.  Ils seront de plus, tous les trois disponibles en audiodescription et en ST-SME auprès des distributeurs Mars Film (Rodin),Wild Bunch (L’amant double) et Le Pacte (Visages, Villages).

Synopsis de Rodin :

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

→ La bande annonce du film :

Synopsis de L’amant double :

Chloé, une jeune femme fragile, tombe amoureuse de son psychothérapeute, Paul. Quelques mois plus tard, ils s’installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité.

→ La bande annonce du film :


Synopsis de Visages, villages :

Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux et les dispositifs pour les montrer, les partager, les exposer.
Agnès a choisi le cinéma. JR a choisi de créer des galeries de photographies en plein air. Quand Agnès et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique (et magique) de JR. Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés. Le film raconte aussi l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, entre surprises et taquineries, en se riant des différences.

→ La bande annonce du film :

Pour plus d’informations :

Le site du festival de Cannes