Accessibilité dans les festivals

Nous avons repéré quelques exemples de festivals s’engageant en faveur de l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap sensoriel. Ces festivals ont mis en place une démarche lors de leur programmation et mis en ligne des informations à l’attention des publics concernés sur l’existence de séances adaptées, par l’intermédiaire de pages dédiées sur leur site ou des guides pratiques disponibles au téléchargement.

LES ARCS FILM FESTIVAL :

Pour la 14ème édition du festival qui s’est déroulée du 10 au 17 décembre 2022, l’accent était mis sur le développement des publics et plus particulièrement, sur l’accessibilité en tant que telle. Ainsi, en plus d’un accès PMR garanti à toutes les salles, il était possible d’assister à des séances adaptées au handicap sensoriel via l’application TWAVOX. Parmi les films en programmation, cinq séances ont pu être proposées en audiodescription et en ST-SME (en partenariat avec l’association Les Montagnes du Silence) pour Les Cyclades de Marc Fitoussi, A mon seul désir de Lucie Borleteau, La ligne de Ursula Meier et En plein feu de Quentin Reynaud, qui a été accompagné d’un temps d’échange avec l’équipe du film en présence d’un interprète en LSF. Pour chaque séance, un référent handicap était présent sur place pour accompagner les spectateurs dans leur utilisation de TWAVOX.

Dans un autre registre et en partenariat avec l’association Handi Pep’s, le festival proposait également une séance CALM « Comme À La Maison » destiné aux personnes en situation de handicap cognitif et mental. La projection du film Tempête de Christian Duguay a ainsi été mise en place avec des conditions assouplies : lumière tamisée, son réduit, possibilité pour les spectateurs de rentrer et sortir en cours de séance, marcher dans la salle… Face à l’enthousiasme des spectateurs, ce format sera renouvelé à la prochaine édition du festival.

Plus d’informations sur la page du festival : https://lesarcs-filmfest.com/fr/infos-pratiques/accessibilite-pour-tous-tes

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’ANIMATION D’ANNECY :

© Affiche officielle du Festival international du film d’animation d’Annecy et du Mifa, 2022

Cette année, du 11 au 17 juin 2023, Annecy présentera la 62ème édition de son festival international. En 2022, des événements autour de la culture sourde ont eu lieu grâce aux partenariats avec la ville d’Annecy, les associations Passerells, Signes des Mains et le cinéma Le Mikado.

Ci-dessous, le programme des différentes actions autour de la déficience auditive :

Au delà de cette programmation, le festival avait traité plus globalement l’ensemble des questions d’accessibilité dans un « guide d’accessibilité » (PDF) rendu disponible sur le site du festival : https://www.annecyfestival.com/resources/download.php?id=99376

et a présenté sa démarche et ses modalités pratiques dans une page Accessibilité, facilement repérable dans l’arborescence du site internet, dans la rubrique Participer :

https://www.annecyfestival.com/participer/accessibilite

FESTIVAL FEMA LA ROCHELLE :

La Coursive, jour de l’ouverture © FEMA / Yves Salaün, 2022

Toujours cette année, le festival FEMA prépare sa 51ème édition du 30 juin au 9 juillet 2023. Depuis 2013 le FEMA sensibilise à l’audiodescription auprès des publics et des professionnels, et depuis 2019, il produit lui-même des versions audiodécrites.

Des séances adaptées ont été organisées pour les spectateurs déficients sensoriels : pour les personnes sourdes et malentendantes, le dispositif de la boucle magnétique et pour les personnes mal et non-voyantes, des séances en audiodescription et en VAST (Version originale Audio Sous-Titrée).

Ces propositions sont décrites de façon claire sur une page « Accessibilité » dédiée : https://festival-larochelle.org/accessibilite-et-accueil-des-personnes-en-situation-de-handicap/

Par ailleurs, un guide pratique, téléchargeable sur cette même page, réunit les informations sur l’accessibilité du festival :

Enfin, la démarche du festival autour de l’audiodescription est valorisée par une documentation sur l’intérêt de ces versions (en bas de page) et la proposition de leur mise en circulation à la suite du festival. Cela peut également s’accompagner d’un suivi avec les exploitants :

Plus d’informations : https://festival-larochelle.org/le-fema/le-festival-toute-lannee/accessibilite-et-circulation-des-films/

FESTIVAL PLAY IT AGAIN !

© Affiche du Festival Play It Again! pour le programme Ciné Inclusif, 2022

Organisée du 14 au 27 septembre 2022 par l’ADRC, la dernière édition du festival Play It Again ! a poursuivi l’attention déjà portée à destination des publics déficients sensoriels dans les éditions précédentes avec un nouveau programme, dit Ciné Inclusif, en partenariat avec Matmut pour les arts et Les Yeux Dits. Pour les salles participant au festival, ce programme accompagnait des séances adaptées au handicap sensoriel de rencontres avec des professionnels du cinéma et de l’audiodescription/sous-titrage, afin d’échanger sur les films. Ces séances étaient alors gratuites.

Par ailleurs, le festival proposait de programmer des séances adaptées lorsque les films disposaient des versions ST-SME ou AudioDescription dans un processus simplifié pour l’exploitant intégré dès la réservation de ses copies. Ciné Sens poursuivait ainsi son partenariat avec le Play It Again et l’ADRC dans le but de développer les propositions de séances ouvertes à toutes et tous et d’accompagner les salles de cinéma dans une démarche inclusive.

Notre article sur le sujet : http://www.cine-sens.fr/play-it-again/
Le programme Ciné Inclusif : https://www.matmutpourlesarts.fr/play-it-again ; https://adrc-asso.org/actualites/programme-cine-inclusif

FESTIVAL CINÉMA TÉLÉRAMA – AFCAE

© Affiche de la 25ème édition du festival Télérama, 2023

Chaque année, dans le cadre du festival Télérama, l’AFCAE collabore avec Retour d’Image et Ciné Sens afin de mieux informer les spectateurs déficients sensoriels de l’organisation de séances adaptées dans les salles participantes qui sont équipées. En accompagnant celles-ci dans la programmation des versions en audiodescription et en ST-SME disponibles sur les films de la sélection, l’AFCAE et les deux associations cherchent ainsi à ce que le festival soit accessible à toutes et tous.

Notre article sur le sujet : http://www.cine-sens.fr/le-programme-du-festival-cinema-telerama-afcae-edition-2023/
L’article de Retour d’Image : https://retourdimage.eu/accessibilite-du-festival-telerama-2023/

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MONTAGNE D’AUTRANS (FIFMA) :

Affiche officielle du FIFMA, 2022. Graphisme © Anais Bellot

Du 30 novembre au 4 décembre 2022, s’est tenue la 39ème édition du FIFMA dans le Vercors. En mettant à l’honneur des longs-métrages autour de la montagne, ce festival se propose de diffuser des séances accessibles au plus grand nombre, lorsque les films programmés disposaient de versions adaptées : ces séances proposaient des solutions à la fois pour les malentendants avec le son renforcé individuel dans un casque ou une boucle magnétique pour les appareils auditifs, et pour les malvoyants avec l’audiodescription avec récepteur et casque individuel. La programmation officielle précisaient que ces séances adaptées, issues de la section PANORAMA consacrées aux longs-métrages, avaient lieu en un seul endroit, au cinéma Le Clos (Centre village Autrans).

>>> Pour contribuer à l’accessibilité en festival

C’est en intégrant de plus en plus les questions d’accessibilité au sein de leurs programmations que les festivals participent à faire du cinéma une expérience collective où chaque public peut trouver sa place. Les festivals cités dans cet article sont ceux avec qui Ciné Sens a eu l’occasion de collaborer récemment et qui mettent en place des solutions adaptées aux spectateurs déficients sensoriels. Ce partage d’expérience se construisant à chaque instant, tout autre festival cinématographique ayant adopté ce genre de démarches est le bienvenu pour nous transmettre ses pratiques et ses retours concernant l’accessibilité.

N’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse contact@cine-sens.fr afin d’échanger sur le sujet ou si vous avez simplement des questions sur l’activité de Ciné Sens !

Logo Télérama Festival Cinéma

LE PROGRAMME DU FESTIVAL CINÉMA TÉLÉRAMA – AFCAE ÉDITION 2023

Le programme de la 25ème édition du Festival Cinéma Télérama qui aura lieu du 18 au 24 janvier est désormais disponible. L’AFCAE collabore avec Retour d’Image et Ciné Sens, afin de mieux informer les spectateurs déficients sensoriels de l’organisation de séances accessibles dans les salles participantes.

Retrouvez toutes les séances adaptées avec sous-titres sourds malentendants (ST-SME) et audio-description (AD) sur les documents PDF et Word ci-dessous :

Cette année, un nouveau dispositif imaginé par l’association Tout en Parlant permet aux personnes malvoyantes de profiter d’un film en VOSTFR grâce à la Version Audio Sous-Titrée (VAST) avec l’application MovieReading. Il s’agit d’un enregistrement des sous-titres du film lus par un comédien et retransmis au spectateur via son smartphone lors de la séance, en totale synchronisation. Trois films étrangers en VO de la sélection Télérama sont accessibles en VAST : Contes du hasard et autres fantaisies, La Conspiration du Caire et R.M.N.
Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger la fiche explicative de la Version Audio Sous-Titrée.

📌Plus d’informations sur le festival en lui-même sont disponibles dans notre précédent article : ACCESSIBILITE DU FESTIVAL CINÉMA TÉLÉRAMA – AFCAE 2023

📌La carte de l’ensemble des cinémas participants au Festival Télérama 2023 : Festival cinéma Télérama 2023 : la carte des cinémas participants (Telerama.fr)

Si vous avez des questions concernant l’accessibilité des films, ou simplement sur l’activité de Ciné Sens, n’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse contact@cine-sens.fr.

Fauteuil salle cinéma

Bilan : films adaptés de l’année 2022

2022, une année transitoire d’après les chiffres de fréquentation des cinémas récemment publiés par le CNC. 152 millions d’entrées ont été comptabilisées sur l’année, ce qui représente un nombre d’audience semblable aux trois quarts du niveau d’avant la crise du Covid. Une fréquentation donc en hausse par rapport à 2021 (+59,2%) mais qui continue d’être en baisse (-26,9%) par rapport à la période pré-Covid et la moyenne entre 2017 et 2019. Un contexte qui est resté fragilisé par les restrictions sanitaires, obligatoires jusqu’au 14 mars, mais également par une offre de films loin d’être équivalente à celle d’avant Covid.

Voir l’article du CNC : A 152 millions d’entrées en 2022, fort rebond de la fréquentation dans un contexte encore atypique | CNC

Ciné Sens propose ici un bilan pour l’année 2022 des films adaptés aux spectateurs porteurs d’une déficience sensorielle. On recense 253 films adaptés sur l’année 2022, soit une moyenne de 5 films adaptés par semaine !
Pour rappel, en 2021, nous avions relevé 172 films, en 2020, 122 films et enfin en 2019, 275 films adaptés. Depuis les premiers recensements de Ciné Sens des films adaptés, nous constatons une augmentation du nombre de films adaptés d’année en année jusqu’en 2019, puis la crise sanitaire a causé une baisse considérable, en lien avec la fermeture des salles et la diminution globale des sorties de films. En 2022, nous revenons à un niveau de films adaptés presque équivalent à celui de 2019, ce qui est encourageant.

Vous trouverez ci-dessous un document PDF récapitulatif de la totalité des films adaptés en 2022.

Liste des films adaptés de Février 2023

Pour le mois de Février 2023, voici les films avec AD, ST-SME et HI que Ciné Sens a repérés. Ces versions permettent de garantir un accès plus large au cinéma pour toutes et tous.
* La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux personnes aveugles et malvoyantes de suivre le film grâce à ce commentaire audio complétant la bande son du film pour décrire les images. L’AD est disponible sur la Version Française uniquement (sauf mention contraire).
* La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour personnes Sourdes et Mal-Entendantes. La plupart du temps, ces versions sont disponibles sur les versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblait plus adéquate.
* La mention HI signale que le film dispose d’une version avec un renforcement sonore du film pour mettre en valeur les dialogues et recevoir ce son dans un casque individuel, également nommé Son Renforcé.

1er février

  • ASTÉRIX ET OBÉLIX : L’EMPIRE DU MILIEU de Guillaume Canet : AD et ST-SME, Pathé
  • KNOCK AT THE CABIN de M. Night Shyamalan : AD, ST-SME et HI, Universal Pictures
  • MAURICE LE CHAT FABULEUX de Florian Westermann : ST-SME, KMBO
  • LA MONTAGNE de Thomas Salvador : AD et ST-SME, Le Pacte
  • LE PIRE VOISIN AU MONDE de Marc Forster : AD et ST-SME, Sony
  • UN PETIT FRÈRE de Léonor Serraille : AD et ST-SME, Diaphana Distribution

8 février

  • ALIBI.COM 2 de Philippe Lacheau : AD et ST-SME, Studiocanal
  • EMMETT TILL de Chinonye Chukwu : AD, ST-SME et HI, Universal Pictures
  • LA GRANDE MAGIE de Noémie Lvovsky : AD et ST-SME, Ad Vitam
  • LA TOUR de Guillaume Nicloux : AD et ST-SME, Wild Bunch
  • LES TÊTES GIVRÉES de Stéphane Cazes : AD, ST-SME et HI, UGC Distribution
  • TANT QUE LE SOLEIL FRAPPE de Philippe Petit : AD et ST-SME, Pyramide Distribution
  • ZODI ET TÉHU, FRÈRES DU DÉSERT d’Éric Barbier : AD et ST-SME, SND

15 février

  • JUSTE CIEL ! de Laurent Tirard : AD et ST-SME, Le Pacte
  • L’ASTRONAUTE de Nicolas Giraud : AD et ST-SME, Diaphana Distribution
  • POUR LA FRANCE de Rachid Hami : AD et ST-SME, Memento
  • UN HOMME HEUREUX de Tristan Séguéla : AD et ST-SME, Gaumont

22 février

  • APACHES de Romain Quirot : AD et ST-SME, Tandem
  • LES CHOSES SIMPLES de Eric Besnard : AD et ST-SME, SND
  • LES GARDIENNES DE LA PLANÈTE de Jean-Albert Lièvre : AD et ST-SME, Pan Distribution
  • PETITES de Julie Lerat-Gersant : AD et ST-SME, Haut et Court
  • THE FABELMANS de Steven Spielberg : AD, ST-SME et HI, Universal Pictures
  • >>>>>> REPÉRAGE EN COURS

Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler. Par ailleurs, nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Donc, pour toutes ces informations, contactez-nous sur contact@cine-sens.fr.

Pour suivre notre veille sur l’accessibilité du cinéma, rendez-vous dans notre rubrique actualité.

Suivez-nous sur twitter !

Photo issue du film THE FABELMANS de Steven Spielberg

WCAG 2.1 : les règles pour l’accessibilité des contenus Web traduites en français

L’accessibilité numérique

Pour annoncer les films et séances adaptés sur des sites internet accessibles aux personnes porteuses de déficience sensorielle, il est nécessaire de se placer dans une démarche d’accessibilité numérique qui permet à n’importe quel utilisateur handicapé d’accéder aux contenus Web.

On peut se référer pour cela à l’initiative pour l’accessibilité du web (Web Accessibility Initiative – WAI), lancée en 1996 par l’organisme de normalisation mondial World Wide Web Consortium (W3C). Il définit l’accessibilité numérique comme suit :

L’accessibilité du web signifie que les sites web, les outils et les technologies sont conçus et développés de façon à ce que les personnes en situation de handicap puissent les utiliser. Plus précisément, les personnes peuvent percevoir, comprendre, naviguer et interagir avec le webet peuvent contribuer sur le web.L’accessibilité du web comprend tous les handicaps affectant l’accès au web, en particulier les handicaps visuels, auditifs, physiques, de la parole, cognitifs et neurologiques. L’accessibilité du web bénéficie également aux personnes sans handicap, notamment les personnes âgées dont les capacités changent avec l’âge.

« INTRODUCTION À L’ACCESSIBILITÉ DU WEB » DANS LES FONDAMENTAUX DE L’ACCESSIBILITÉ PRÉSENTÉS PAR LE SITE DU WAI

Les règles WCAG 2.1, qu’est-ce que c’est ?

Pour accompagner cette démarche, il est requis de prendre en main la réglementation numérique nommée WCAG pour l’appliquer sur ses contenus.

Ces règles WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) ont été élaborées dans le but d’améliorer l’accessibilité pour trois groupes principaux : les utilisateurs avec des troubles cognitifs ou d’apprentissage, les utilisateurs malvoyants et les utilisateurs en situation de handicap se référant à des dispositifs mobiles. La version WCAG 2.1 est la plus récente à ce jour.

Les Règles pour l’accessibilité des contenus Web (WCAG) 2.1 définissent la façon de rendre les contenus Web plus accessibles aux personnes en situation de handicap. L’accessibilité couvre un large spectre de limitations fonctionnelles, telles que les limitations visuelles, auditives, physiques, cognitives, neurologiques ou encore celles liées à la parole, au langage ou à l’apprentissage. […] Ces règles rendent également les contenus Web plus utilisables par les individus dont les capacités changent en raison du vieillissement et améliorent souvent l’utilisabilité pour l’ensemble des utilisateurs.

« CONTEXTE DES WCAG 2 », INTRODUCTION DES RÈGLES POUR L’ACCESSIBILITÉ DES CONTENUS WEB (WCAG) 2.1 (TRADUCTION D’ACCESS 42)

Érigées sous forme de recommandation par le groupe de travail sur les règles d’accessibilité (Accessibility Guidelines Working Group – AG WG) (en anglais) en 2018, ces règles ont été récemment traduites en français par l’équipe d’Access 42, qui se compose d’expert·e·s en accessibilité numérique. Cette traduction des Règles pour l’accessibilité des contenus Web a été validée par les membres du W3C et est désormais consultable à cette adresse : https://www.w3.org/Translations/WCAG21-fr/

Vers une meilleure accessibilité du Web pour les personnes porteuses de déficience sensorielle

Suivre ces règles rendra les contenus Web plus accessibles à une plus grande variété de personnes en situation de handicap, y compris pour les personnes aveugles et malvoyantes et les personnes sourdes et malentendantes.

L’on répertorie quatre principes fondamentaux pour l’accessibilité des contenus Web : perceptible, utilisable, compréhensible et robuste :

  1. Perceptible : les informations et les composants de l’interface utilisateur doivent pouvoir être présentés aux utilisateurs de manière à ce qu’ils puissent les percevoir.
    • Les utilisateurs aveugles et malvoyants doivent être en mesure de percevoir les informations présentées : en proposant des équivalents textuels à tout contenu non textuel ou en facilitant un accès auditif au contenu par exemple.
  2. Utilisable : les composants de l’interface pour l’utilisateur et la navigation doivent être exploitables.
    • Cela signifie que les utilisateurs doivent être en mesure de faire fonctionner l’interface (l’interface ne peut pas nécessiter une interaction qu’un utilisateur ne peut pas réaliser).
  3. Compréhensible : les informations de l’interface pour l’utilisateur doivent être lisibles et compréhensibles et son fonctionnement doit également être prévisible.
    • Cela signifie que les utilisateurs doivent être en mesure de comprendre les informations ainsi que le fonctionnement de l’interface (le contenu ou le fonctionnement ne doit pas aller au-delà de leur compréhension).
  4. Robuste : le contenu doit être suffisamment stable pour pouvoir être compatible avec tous les navigateurs et une grande variété d’agents utilisateurs, y compris les technologies d’assistance.
    • Cela signifie que les utilisateurs doivent pouvoir accéder au contenu à mesure que les technologies progressent (le contenu doit rester accessible à mesure que les technologies et les agents utilisateurs évoluent).

Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, les utilisateurs porteurs de handicap sensoriel ne pourront pas utiliser le Web.

A partir de ces quatre principes, l’on distingue 13 règles donnant les objectifs principaux que doivent atteindre les créateurs de contenus Web afin de rendre ceux-ci plus accessibles aux utilisateurs ayant des limitations fonctionnelles. Ces 13 règles, assorties de critères de succès testables, sont aussi répertoriées dans les Règles pour l’accessibilité des contenus Web.

Outils numériques pour tester l’accessibilité d’un site en ligne

Auvergne-Rhône-Alpes Livre Lecture s’est penché sur cette question et a précisé au sein d’un document informatif certains des logiciels et extensions disponibles afin de vérifier l’accessibilité d’un site :

Capture d’écran extraite du document « L’accessibilité numérique par étapes », Auvergne-Rhône-Alpes Livre Lecture, 2020

Rappels juridiques

Selon l’article 47 de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 (pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées), l’accessibilité numérique est une obligation légale pour tous les services de communication publique en ligne de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent.

En 2016, l’article 106 de la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique revient sur les obligations légales établies dans la loi du 11 février 2005 : le champ d’application de la loi handicap sur l’accessibilité numérique n’est plus seulement cantonné aux services publics. Se retrouvent aussi concernés les services de communication au public en ligne des organismes délégataires d’une mission de service public. L’article 106 vient détailler l’article 47 en intégrant notamment « les sites internet, intranet, extranet, les applications mobiles, les progiciels et le mobilier urbain numérique ».

Le décret n°2019-768 du 24 juillet 2019 concernant l’accessibilité aux personnes handicapées des services de communication au public en ligne apporte aussi des précisions sur ces obligations.

Pour replacer ces textes et les règles du Web dans un contexte opérationnel, retrouvez le référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA version 4.1).

Même si le défaut d’accessibilité numérique n’est toujours pas sanctionné, il est de la responsabilité sociale et citoyenne des lieux recevant tout type de public, comme les cinémas, de se référer à elle et de la respecter, auquel cas l’inclusion du public quel qu’il soit ne saurait être appliquée.

Pour aller plus loin :

https://accessibilite.numerique.gouv.fr

https://access42.net

Logo de l'association Ciné Sens

Pour soutenir Ciné Sens : l’adhésion !

Ciné Sens est une association à but non lucratif qui se développe grâce aux soutiens de ses adhérents et partenaires publics ou privés. Si, vous aussi, vous souhaitez soutenir Ciné Sens dans sa démarche en faveur de l’accessibilité du cinéma aux spectateurs déficients sensoriels, l’adhésion est la solution !

Que vous soyez un particulier, une association locale ou nationale, un réseau professionnel ou une collectivité, si vous souhaitez soutenir les missions de Ciné Sens en faveur de l’accessibilité du cinéma aux spectateurs déficients sensoriels, vous pouvez désormais adhérer à l’association via la plateforme dédiée aux associations HelloAsso.

logo HelloAsso

L’adhésion pour l’année 2023 est disponible à cette adresse : https://www.helloasso.com/associations/cine-sens/adhesions/adhesion-cine-sens

La plateforme de paiement est totalement sécurisée.

Nous vous rappelons qu’il est également possible d’adhérer en remplissant un bulletin papier (téléchargeable ici) et en y joignant un chèque à l’ordre de Ciné Sens, à :

                    Association Ciné Sens
                    Pôle Pixel – Bâtiment production
                    24, rue Emile Decorps 69100 VILLEURBANNE

Ciné Sens est une association d’intérêt général et à ce titre, elle peut établir sur demande un reçu ouvrant droit à réduction d’impôts.

Rejoignez-nous et n’hésitez pas à relayer notre appel à adhésion à un maximum de personnes !

Liste des films adaptés de Janvier 2023

Pour le mois de Janvier 2023, voici les films avec AD, ST-SME et HI que Ciné Sens a repérés. Ces versions permettent de garantir un accès plus large au cinéma pour toutes et tous.
* La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux personnes aveugles et malvoyantes de suivre le film grâce à ce commentaire audio complétant la bande son du film pour décrire les images. L’AD est disponible sur la Version Française uniquement (sauf mention contraire).
* La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour personnes Sourdes et Mal-Entendantes. La plupart du temps, ces versions sont disponibles sur les versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblait plus adéquate.
* La mention HI signale que le film dispose d’une version avec un renforcement sonore du film pour mettre en valeur les dialogues et recevoir ce son dans un casque individuel, également nommé Son Renforcé.

4 janvier

  • 16 ANS de Philippe Lioret : AD et ST-SME, Paname Distribution
  • CET ÉTÉ-LÀ d’Éric Lartigau : AD et ST-SME, Studiocanal
  • LES SURVIVANTS de Guillaume Renusson : AD et ST-SME, Ad Vitam
  • TIRAILLEURS de Mathieu Vadepied : AD et ST-SME, Gaumont

11 janvier

  • DE HUMANI CORPORIS FABRICA de Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor : AD, ST-SME, Les Films du Losange
  • GRAND MARIN de Dinara Droukarova : AD et ST-SME, Rezo Films
  • L’EMPRISE DU DÉMON de Oliver Park : AD et ST-SME, Metropolitan Filmexport
  • L’ENVOL de Pietro Marcello : ST-SME, Le Pacte
  • LA LIGNE d’Ursula Meier : AD et ST-SME, Diaphana Distribution
  • LES CADORS de Julien Guetta : AD et ST-SME, Jour2Fête
  • LES CYCLADES de Marc Fitoussi : AD et ST-SME, Memento Distribution
  • LES RASCALS de Jimmy Laporal-Trésor : AD et ST-SME, The Jokers

18 janvier

  • BRILLANTES de Sylvie Gautier : AD et ST-SME, Alba Films
  • LA GUERRE DES LULUS de Yann Samuell : AD et ST-SME, Wild Bunch
  • LE CLAN d’Éric Fraticelli : AD et ST-SME, Pan Distribution
  • YOUSSEF SALEM A DU SUCCÈS de Baya Kasmi : AD et ST-SME, Tandem

25 janvier

  • DIVERTIMENTO de Marie-Castille Mention-Schaar : AD et ST-SME, Le Pacte
  • INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS d’Alain Ughetto : AD et ST-SME, Gebeka
  • MAYDAY de Jean-François Richet : AD et ST-SME, Metropolitan Filmexport
  • NENEH SUPERSTAR de Ramzi Ben Sliman : AD et ST-SME, Gaumont
  • PATTIE ET LA COLÈRE DE POSÉIDON de David Alaux, Éric Tosti et Jean-François Tosti : AD et ST-SME, Apollo Films
  • RETOUR À SÉOUL de Davy Chou : ST-SME, Les Films du Losange
  • TÁR de Todd Field : AD et ST-SME, Universal Pictures
  • UN PETIT MIRACLE de Sophie Boudre : AD et ST-SME, UGC Distribution

Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler. Par ailleurs, nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Donc, pour toutes ces informations, contactez-nous sur contact@cine-sens.fr.

Pour suivre notre veille sur l’accessibilité du cinéma, rendez-vous dans notre rubrique actualité.

Suivez-nous sur twitter !

Photo issue du film « DIVERTIMENTO » de Marie-Castille Mention-Schaar

Logo Télérama Festival Cinéma

Programmer des séances adaptées dans le cadre du festival Télérama – AFCAE (2023)

La 25ème édition du festival Télérama, en partenariat avec l’AFCAE, se tiendra du mercredi 18 au mardi 24 janvier 2023 dans 450 cinémas d’Art et Essai participants.

Depuis 2017, l’association Ciné Sens collabore avec le festival Télérama – AFCAE, et c’est aux côtés de l’association Retour d’Image qu’elle accompagne les salles participantes dans la programmation des versions adaptées disponibles sur les films de la sélection. Cette année encore, l’AFCAE porte une attention particulière aux séances adaptées aux spectateurs déficients sensoriels afin que le festival se rende d’autant plus accessible à tous.

Les salles participantes préparent actuellement leur programmation. L’occasion pour vous, programmateurs, salles de cinéma, d’intégrer des séances adaptées (en version audiodécrite et en version sous-titrée, selon l’équipement de vos salles) et d’en informer l’AFCAE avant le 7 décembre.

Les films de la sélection Télérama disposant de versions adaptées :

AD : version audiodécrite (pour les personnes aveugles et malvoyantes) / ST-SME : version sous-titrée pour personnes sourdes et malentendantes

  • La Nuit du 12, Dominik Moll – Haut et Court, 1h54, AD et SME
  • Les Amandiers, Valeria Bruni Tedeschi – Ad Vitam, 2h05, AD et SME
  • Les Passagers de la nuit, Mikhaël Hers – Pyramide Distribution, 1h51, AD et SME
  • L’Innocent, Louis Garrel – Ad Vitam, 1h40, AD et SME
  • Les Enfants des autres, Rebecca Zlotowski – Ad Vitam, 1h43, AD et SME
  • Chronique d’une liaison passagère, Emmanuel Mouret – Pyramide Distribution, 1h40, AD et SME
  • En corps, Cédric Klapisch – StudioCanal, 1h58, AD et SME (coup de cœur des – 26 ans)

Les programmations de chaque cinéma seront publiées sur le site internet spécifique dédié au festival : http://festivals.telerama.fr/festivalcinema

Retour d’Image et Ciné Sens se chargeront de relayer l’information sur vos séances adaptées, dans la mesure où celles-ci pourront avoir connaissance de l’ensemble des informations pratiques (films, dates, horaires, versions AD et/ou ST-SME, informations sur l’équipement pour l’AD et/ou ST-SME si smartphone). N’oubliez pas de communiquer également ces éléments de manière accessible sur vos propres supports de communication !

INCLUSIV’ crée un serveur Discord pour valoriser le partage d’informations sur l’accessibilité du cinéma

Comme nous vous l’avions déjà présenté au sein de cet article, le récent projet INCLUSIV’ vise à favoriser le partage d’informations, de façon collaborative, autour de l’accessibilité en salles pour les personnes porteuses d’handicap. Composé d’une communauté engagée et concernée, INCLUSIV’, en plein développement, lance son serveur Discord afin de centraliser les informations liées à l’accessibilité des salles de cinéma en France et faciliter les échanges à destination des amoureux et amoureuses du cinéma.

Le serveur d’INCLUSIV’ est un espace de participation collective sur lequel les professionnels ainsi que les cinéphiles sont invités à échanger des informations concernant l’accessibilité au cinéma et à relayer les différents événements et programmations prévues sur le territoire.

Plusieurs salons de discussion sont ainsi inclus au sein de ce serveur et sont actuellement organisés de la manière suivante :

Liste des salons du serveur Discord d'INCLUSIV

  • HOME : les onglets « Bienvenue » et « Présentation » font office d’introduction au serveur. « Bienvenue » se compose d’une charte destinée à l’ensemble des utilisateurs du serveur. « Présentation » regroupe les présentations de chacun des membres afin de mieux identifier les buts et les intérêts de chacun.

  • SÉANCES ÉVÉNEMENTS : ce salon répertorie les différents événements et initiatives cinématographiques à l’attention des publics déficients sensoriels dispensés en Ile-de-France et sur le reste du territoire.

  • ACTU : l’actualité des sorties et des films accessibles en AD et ST-SME.

  • CHAT : « Blabla ciné » est un lieu de discussion libre entre cinéphiles, plutôt tourné vers les films. « Les salles de cinéma » rassemble les échanges sur les salles adaptées aux spectateurs porteurs d’handicap.

  • COMMENT ÇA MARCHE : l’onglet « Conseils » permet de se renseigner quant aux possibilités d’optimisation de l’accessibilité aux séances et aux outils internet (par exemple : les réseaux sociaux) : propositions d’actions culturelles et pédagogiques, ressources en ligne… Les onglets « La boucle magnétique » et « E-learning » reprennent des documents explicatifs et interactifs sur l’utilisation des moyens mis en place pour l’accessibilité des salles.


Pour participer en consultant ces échanges, en apportant vos informations sur les sujets d’accessibilité, en réagissant à l’actualité cinématographique adaptée, bref, en collaborant au projet INCLUSIV’, n’hésitez pas à rejoindre le serveur à cette adresse : https://discord.gg/W3JtZUjAdk

Le projet INCLUSIV’ est porté par l’association En Pente Douce constituée de Mélissa Charles, Manon Kerjean, Lena Nilly et Victor Courgeon en partenariat et avec le soutien des associations Ciné Sens, Retour d’Image et Le Cinéma Parle.  Ils sont joignables via le mail contact.inclusiv@gmail.com

Pour les suivre sur les réseaux, rendez-vous sur Facebook et Twitter.
Pour consulter leur chaîne YouTube, c’est ici.

Photo extraite de la journée du 30 septembre 2021

Version audiodécrite et médiation : comptes-rendus de formation

L’an dernier, l’équipe de Ciné-Sens a coorganisé des rencontres-formations menées par Marie Diagne, autrice de versions audiodécrites et des professionnel·le·s du cinéma. Le but ? Les sensibiliser à l’audiodescription et notamment à son potentiel en matière d’actions de médiation à destination de tous les publics.
C’est tout d’abord à Toulouse, en mars 2021, que s’est tenue une journée de formation en collaboration avec Occitanie Films, l’Acreamp et l’association « L’Œil Sonore & le Cinéma Parle » (dont Marie Diagne est la fondatrice), destinée aux professionnel·le·s opérant dans le champ de l’éducation à l’image et de la médiation, et dont nous avons rendu compte dans une vidéo synthétique.
Ce principe a également conduit la conception d’une journée de formation en partenariat avec l’AcrirA (Association des Cinémas de Recherche Indépendants de la Région Alpine), le GRAC (Groupement Régional d’Actions Cinématographiques, le Réseau Médiation Cinéma et Passeurs d’Images au cinéma Le Cap à Voreppe (Isère) fin septembre 2021.

Affiche de l'événement

Plusieurs thématiques ont été abordées, notamment par le biais d’extraits sonores et de versions audiodécrites (VAD). L’expérience cinématographique en salle face à la déficience visuelle et sa perception singulière des films, la part du son et la part de l’image dans l’élaboration d’une VAD, le lien qui unit la réalisation audio-descriptive à l’œuvre cinématographique… Soit autant de réflexions et de questionnements que Marie Diagne adresse au public pour leur faire prendre conscience des promesses inédites de médiation portées par les versions audiodécrites de films.

Cette présentation s’est accompagnée d’un temps d’exploration de cas particuliers et de deux ateliers pratiques autour de l’audiodescription : une découverte sensible portant sur un court-métrage audiodécrit et la création d’une VAD.


Nous avons élaboré, avec les partenaires de cette journée, des comptes-rendus qui garde la trace de ces questionnements et expérimentations. Le site de l’AcrirA les a d’abord publié pour les participants de cette formation. Voici maintenant en accès libre les deux versions du compte-rendu de cette journée de formation disponibles : la version synthétique et la version détaillée.