Les films adaptés du mois de Juillet 2017

Pour le mois de Juillet 2017, voici les films adaptés au handicap sensoriel que Ciné Sens a repérés.

La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux aveugles et malvoyants de suivre le film grâce à ce commentaire audio décrivant les images du film.

La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour Sourds et Mal-Entendants. La plupart du temps, ces versions sont des versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblaient plus adéquate.

Nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler : contact@cine-sens.fr

5 juillet

  • LES HOMMES DU FEU de Pierre Jolivet : AD et ST-SME, StudioCanal
  • LOUE-MOI ! de Coline Assous : AD et ST-SME, Metropolitan FilmExport

12 juillet

  • ON THE MILKY ROAD de Emir Kusturica : AD et ST-SME, Wild Bunch Distribution
  • SPIDER-MAN : HOMECOMING de Jon Watts : AD, Sony
  • THE CIRCLE de James Ponsoldt : AD et ST-SME, Mars Films

19 juillet

  • BABY DRIVER de Edgar Wright : AD, Sony
  • DUNKERQUE de Christopher Nolan : AD et ST-SME, Warner Bros
  • SALES GOSSES de Frédéric Quiring : AD et ST-SME, UGC Distribution

26 juillet

  • LES AS DE LA JUNGLE de David Alaux : AD et ST-SME, SND
  • VALÉRIAN ET LA CITÉ DES MILLES PLANÈTES de Luc Besson : AD et ST-SME, EuropaCorp

 

Affiche du film La fille de Brest, à gauche la réalisatrice Emmanuelle Bercot et à droite l'actrice Sidse Babett Knudsen

Prix 2017 du meilleur film ST-SME décerné à Emmanuelle Bercot pour La fille de Brest

Le « prix 2017 du meilleur film sous-titré pour les sourds et les malentendants » de l’ARDDS* a été attribué à la réalisatrice Emmanuelle Bercot pour son film LA FILLE DE BREST, sorti le 23 novembre dernier.  Le Prix lui sera remis cet automne par Paul Vecchiali, réalisateur et parrain du prix, le jeudi 28 septembre ou le jeudi 7 décembre (la date reste à confirmer). A cette occasion le film sera projeté à l’Espace Miramar à Cannes en présence de la réalisatrice, la salle sera équipée de boucle magnétique et disposera d’une connexion Internet afin de retranscrire en simultanée les échanges avec le public. 

Adapté du livre de Irène Frachon paru en 2010, Mediator 150 mg : combien de morts ? et distribué par Haut et Court, LA FILLE DE BREST avait reçu à ce titre, deux nominations du César 2017 : Sidse Babett Knudsen, qui tient le rôle de la pneumologue Irène Frachon dans le film, nommée pour le César 2017 de la Meilleure actrice tandis que Séverine Bosschem et Emmanuelle Bercot l’ont été pour celui de la Meilleure adaptation.

Photo tirée du tournage du film La fille de Brest, la réalisatrice Emmanuelle Bercot (à gauche) et l'actrice Sidse Babett Knudsen (à droite) discutent

Afin de sensibiliser les médias et les professionnels aux difficultés que rencontrent les personnes sourdes à accéder pleinement à une oeuvre cinématographique pour profiter comme tout le monde, de ce spectacle unique et collectif, l’Association de Réadaptation et Défense des Devenus Sourds (ARDDS*) a décidé d’attribuer chaque année un « Prix du meilleur film sous-titré pour les sourds et les malentendants », prix décerné par un jury national de sourds cinéphiles.

« Pour ce qui est des raisons qui ont conduit le jury à décerner le Prix 2017 à « La fille de Brest », sans doute faut-il laisser la parole aux jurés : « Je n’ai pas hésité à le voir plusieurs fois et à y amener des amis », « C’est un film magnifique et captivant, au rythme haletant », « J’ai tout particulièrement apprécié Sidse Babett Knudsen, criante de vérité et d’un naturel incroyable pour raconter ce combat », « Ce film formidable m’a permis de vivre ce qu’ont vécu Irène Frachon et son équipe, de ressentir dans mes tripes, comme elle, leur lutte interminable, leur persévérance, leur découragement parfois, mais aussi les pressions subies, l’injustice, le pouvoir des autorités, alors qu’elle menait un combat juste, non pas pour elle-même mais pour tous ces malades », « A la fin on est vraiment soulagés de voir qu’elle a gagné, mais à quel prix ! », « Une belle leçon de courage pour une cause juste », « Ce film a déclenché en moi une grande colère car je déteste l’injustice », etc ».*

Synopsis du film :

Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

→ La bande-annonce :

 

Pour plus d’informations :

Prix du meilleur film sous-titré 2017

L’Association de Réadaptation et Défense des Devenus Sourds

* Le communiqué de presse 

 

 

Photo tirée du film Vers la lumière, l'actrice Masatoshi Nagase regarde l'objectif de la caméra

Le handicap visuel au centre du film Vers la lumière !

La réalisatrice japonaise Naomi Kawase présente son film VERS LA LUMIÈRE, il est actuellement en compétition officielle au Festival de Cannes 2017. Il raconte notamment l’histoire d’une jeune femme audiodescriptrice et d’un photographe perdant la vue en raison d’une amblyopie. Distribué par Haut et court, il sortira le 10  janvier 2018.

→ Toutes les informations sur le site de Haut et court : présentation du film

Affiche du film Vers la lumière, les deux acteurs principaux s'enlacent

Synopsis :

Misako aime décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescriptrice de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre un célèbre photographe dont la vue se détériore irrémédiablement.  Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit.

→  Un extrait du film « Vers la lumière » de Naomi Kawase :

Photo tirée du film Wonderstruck, l'actrice Miilicent Simmonds se tient dans l'angle d'une porte

Millicent Simmonds : une actrice sourde à l’affiche du film Wonderstruck

A l’occasion du film WONDERSTRUCK de Todd Haynes, présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2017, la jeune actrice Millicent Simmonds qui joue le rôle de Rose a notamment séduit et ému le public du festival qui met en lumière sa différence. Elle est atteinte de surdité depuis l’âge de 12 mois et joue un rôle important dans la défense de la communauté sourde dans le monde du cinéma.

Le film :

Wonderstruck (Le musée des merveilles) réalisé par Todd Haynes est un film adapté du roman de Brian Selznick (auteur de Hugo Capret). Sa sortie est prévue à l’automne, le 15 novembre 2017. Il est notamment distribué par Metropolitan FilmExport, distributeur qui adapte 100% des films au handicap sensoriel ayant une version française.

→Toutes les informations sur le site de Metropolitan FilmExport : présentation du film

Affiche officielle du film Wonderstruck (Le musée des merveilles) présentant les décors du musée (squelette de dinosaure, girafe, objets d'arts..)

Synopsis :

Sur deux époques distinctes, les parcours de Ben et Rose. Ces deux enfants souhaitent secrètement que leur vie soit différente ; Ben rêve du père qu’il n’a jamais connu, tandis que Rose, isolée par sa surdité, se passionne pour la carrière d’une mystérieuse actrice. Lorsque Ben découvre dans les affaires de sa mère l’indice qui pourrait le conduire à son père et que Rose apprend que son idole sera bientôt sur scène, les deux enfants se lancent dans une quête à la symétrie fascinante qui va les mener à New York.

→ Teaser du film Wonderstruck (Le musée des merveilles) de Todd Haynes :

Affiche officielle du Festival de Cannes 2017

Les films accessibles présentés au Festival de Cannes 2017

Les films RODIN de Jacques Doillon et L’AMANT DOUBLE de François Ozon sont présentés en compétition officielle pour la 70ème édition du festival de Cannes, ainsi que le documentaire VISAGES, VILLAGES d’Agnès Varda et JR, présenté hors-compétition. Ils sortiront successivement le 24 et le 26 mai et le 28 juin.  Ils seront de plus, tous les trois disponibles en audiodescription et en ST-SME auprès des distributeurs Mars Film (Rodin),Wild Bunch (L’amant double) et Le Pacte (Visages, Villages).

Synopsis de Rodin :

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

→ La bande annonce du film :

Synopsis de L’amant double :

Chloé, une jeune femme fragile, tombe amoureuse de son psychothérapeute, Paul. Quelques mois plus tard, ils s’installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité.

→ La bande annonce du film :


Synopsis de Visages, villages :

Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux et les dispositifs pour les montrer, les partager, les exposer.
Agnès a choisi le cinéma. JR a choisi de créer des galeries de photographies en plein air. Quand Agnès et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique (et magique) de JR. Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés. Le film raconte aussi l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, entre surprises et taquineries, en se riant des différences.

→ La bande annonce du film :

Pour plus d’informations :

Le site du festival de Cannes 

Photo du salon Handica 2015.

Salon Handica 2017 : découvrir les solutions pour plus d’autonomie !

Pour sa 19e édition, le Salon Handica permettra aux professionnels et au grand public de se rencontrer les mercredi 7, jeudi 8 et vendredi 9 juin 2017* à Lyon Eurexpo pour échanger autour des questions liées aux handicaps. Au programme, plus de 300 exposants professionnels de tous horizons seront présents pour proposer toutes les solutions et innovations disponibles favorisant l’autonomie de chacun à travers diverses conférences, animations, forum ou encore débats. L’entrée est gratuite et accessible à tous (documents en braille avec plan tactile à disposition des aveugles et malvoyants ainsi que des interprètes LSF et équipement de boucles magnétiques pour les sourds et malentendants)

« Handicap de naissance, acquis, accident de la vie, vieillissement et dépendance, toutes les pertes d’autonomie qu’elles soient visuelles, auditives, motrices, mentales et cognitives, trouvent des réponses concrètes à Handica : techniques, administratives, financières ou humaines. »*

Explorant tous les secteurs, cette année de nombreuses conférences et animations sont au programme, entre autres :

  • La présentation des courts-métrages consacrés au handicap pour encourager les jeunes apprentis cinéastes à s’intéresser aux sujets organisée par le festiHANDIVALIDE
  • Une initiation au braille ainsi qu’un parcours de sensibilisation sera proposée par l’association Valentin Haüy 

Toutes les informations du programme sur le site du salon Handica 


 

Affiche du salon handica 2017

 

→ Nous vous laissons découvrir un teaser du salon Handica de l’édition 2015 présentant le salon :

 

Pour plus d’informations :

 

 

* Ouvert le mercredi 7 et jeudi 8 juin de 9h30 à 18h et le vendredi 9 juin de 9h30 à 17h
* Voir le dossier de presse du salon Handica 2017

8e Festival Audiovision à Paris et à Lyon : le cinéma accessible pour tous !

La 8ème édition du Festival Audiovision se déroulera pour la première fois à Lyon du 2 au 5 juin au cinéma UGC Astoria ainsi que du 7 au 20 juin au cinéma UGC Lyon Bastille à Paris. Un Festival organisé par l’Association Valentin Haüy qui oeuvre pour l’accessibilité du cinéma aux aveugles et aux malvoyants afin de « voir le cinéma autrement »*.

Ce Festival ouvert à tous, permettra aux voyants et non-voyants  de partager ensemble des séances projetant des films audiodécrits. Une trentaine de films pour 100 séances seront au programme à 4,50 € la place. La programmation des séances et des films sont disponibles sur le site de l’association tels que les films La Belle et la Bête, La La LandElle, Demain tout commence, Ma vie de courgette ou encore Miss Sloane. 

→ Retrouvez le programme du Festival audiovision à Lyon et à Paris

Affiche présentant les dates et le prix des séances pour le Festival Audiovision

– Quelques mots sur le Festival de l’Audiovision :

Le Festival Audiovision a été crée en 2008 par l’association Valentin Haüy se déroulant initialement à Paris et pour la première fois à Lyon cette année. « C’est un événement visant à promouvoir le cinéma accessible à tous les publics. Cet événement inédit permet aux personnes voyantes et déficientes visuelles de partager des séances de cinéma ensemble dans une salle UGC partenaire, grâce à la projection de films audiodécrits par l’association. La programmation se veut chaque année éclectique pour répondre à toutes les envies de nos cinéphiles : du blogbuster américain à la petite comédie française de l’année en passant par le dernier film d’animation… il y en a pour tous les goûts ! »*  

N’hésitez pas à consulter le dossier de presse du 8e Festival Audiovision pour tout connaître de ce Festival.

– Qu’est-ce que l’audiovision ?

Le terme « Audiovision » est employé pour désigner l’audiodescription réalisée par l’association elle-même. « C’est un ensemble de techniques qui permettent de rendre des films, des spectacles ou des expositions, accessibles aux personnes déficientes visuelles grâce à un texte en voix-off qui décrit les éléments visuels de l’œuvre »*.

Cela fait 26 ans que l’association audiodécrit des films en France, réalisant 600 films en audiodescription. « Ce procédé a révolutionné l’accès à la culture des personnes déficientes visuelles en leur permettant de suivre des films grâce à des voix-off décrivant les éléments visuels du film : actions, mouvements, expressions, décors, costumes. La voix descriptive est placée entre les dialogues ou les éléments sonores afin de ne pas nuire à l’œuvre originale. »*

Pour plus de renseignements sur l’Audiovision : explication de l’Audiovision par l’Association Valentin Haüy

– UGC : un acteur ouvert sur l’accessibilité :

Tous les cinémas UGC de France disposent d’équipements pour rendre disponibles les films pour aveugles et malvoyants mais également pour sourds et malentendants. De plus, tous les films distribués par UGC Distribution sont accessibles en AD et ST-SME, à consulter sur leur site internet : http://www.ugcdistribution.fr/ 

Pour plus d’informations :

  • Le site de l’association Valentin Haüy
  • Contacter les cinémas UGC :  01 46 37 28 24

 

 

*Source :  Site internet et Dossier de Presse du 8e Festival d’Audiovision de l’Association Valentin Haüy

Les films adaptés du mois de juin 2017

Pour le mois de Juin 2017, voici les films adaptés au handicap sensoriel que Ciné Sens a repérés.

La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux aveugles et malvoyants de suivre le film grâce à ce commentaire audio décrivant les images du film.

La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour Sourds et Mal-Entendants. La plupart du temps, ces versions sont des versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblaient plus adéquate.

Nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler : contact@cine-sens.fr

7 juin

  • COMMENT J’AI RENCONTRE MON PERE de Maxime Motte : AD et ST-SME, SND
  • HHhH de Cédric Jimenez : AD et ST-SME, Mars Films
  • THE WALL de Doug Liman : AD et ST-SME,Metropolitan Films
  • WONDER WOMAN de Patty Jenkins : AD et ST-SME, WarnerBros

14 juin

  • CE QUI NOUS LIE de Cédric Klapish : AD et ST-SME, StudioCanal
  • LA MOMIE (The Mummy ) de Alex Kurtzman : AD et ST-SME, Universal Pictures
  • NOS PATRIOTES de Gabriel Le Bomin : AD et ST-SME, Paname Distribution

21 juin

  • AVA de Léa Mysius : AD et ST-SME, Bac Films
  • BAD BUZZ de Stéphane Kanzandjian : AD et ST-SME, EuropaCorp Distribution
  • EVERYTHING, EVERYTHING de Stella Meghie : AD et ST-SME, WarnerBros
  • IT COMES AT NIGHT de Trey Edwards Schults : AD et ST-SME, Mars Films
  • K.O de Fabrice Gobert : AD et ST-SME, Wild Bunch Distribution
  • LE GRAND MECHANT RENARD ET AUTRES CONTES … de Benjamin Renner et Patrick Imbert : AD et ST-SME, StudioCanal
  • LE MANOIR de Tony T. Datis : AD et ST-SME, Gaumont
  • LES EX de Maurice Barthélemy : AD et ST-SME, SND

28 juin

  • CHERCHEZ LA FEMME de Sou Abadi : AD et ST-SME, Mars Films
  • GRAND FROID de Gérard Pautonnier : AD et ST-SME, Diaphana 
  • MON POUSSIN de Frédéric Forestier : AD et ST-SME, UGC Distribution
  • THE LAST GIRL CELLE QUI A TOUS LES DONS (THE GIRL WITH ALL THE GIFTS) de Colm McCarthy : AD et ST-SME, La Belle Company
  • VISAGES, VILLAGES : Agnès Varda et JR : AD et ST-SME, Le Pacte

 

Les films adaptés du mois de mai 2017

Pour le mois de Mai 2017, voici les films adaptés au handicap sensoriel que Ciné Sens a repérés.

La mention AD signale un film disponible en Audio-Description permettant aux aveugles et malvoyants de suivre le film grâce à ce commentaire audio décrivant les images du film.

La mention ST-SME signale une version Sous-Titrée pour Sourds et Mal-Entendants. La plupart du temps, ces versions sont des versions françaises, mais il existe aussi des versions originales sur lesquelles le sous-titre diffusé est le ST-SME. La mention VFST, utilisée précédemment, ne nous semblaient plus adéquate.

3 mai

  • BRAQUAGE A L’ANCIENNE de Zach Braff : AD et ST-SME, Warner Bros
  • DE TOUTES MES FORCES de Chad Chenouga : AD et VFST, Ad Vitam
  • ON L’APPELLE JEEG ROBOT de Gabriele Mainetti : AD, Nour Films

10 mai

  • ALIEN : COVENANT de Ridley Scott : AD, 20th Century Fox
  • OUTSIDER de Philippe Phalardeau : AD et ST-SME, Metropolitan
  • PROBLEMOS de Eric Judor : AD et ST-SME, StudioCanal

17 mai

  • LE ROI ARTHUR : LA LEGENDE D’EXCALIBUR de Guy Ritchie : AD et ST-SME, Warner Bros

24 mai

  • PIRATES DES CARAÏBES : LA VENGEANCE DE SALAZAR de Joachim Ranning et Espen Sandberg : AD et ST-SME, Disney
  • RODIN de Jacques Doillon : AD et ST-SME, Wild Bunch Distribution

26 mai

  • L’AMANT DOUBLE de François Ozon : AD et ST-SME, Mars Films

31 mai

  • CHURCHILL de Jonathan Teplitzky : AD et ST-SME, UGC Distribution
  • L’AMANT D’UN JOUR de Philippe Garrel : AD et ST-SME, SBS Distribution
  • MARIE-FRANCINE de Valérie Lemercier : AD et ST-SME, Gaumont

Si vous avez connaissance d’autres sorties de films adaptés, n’hésitez pas à nous le signaler : contact@cine-sens.fr

Nous recensons les cinémas proposant des séances adaptées au handicap sensoriel dans toute la France. Si vous programmez de séances adaptées, envoyez nous des informations à ce sujet sur le mail de Ciné Sens.

Une carte interactive pour trouver les cinémas équipés de l’audiodescription !

L’association Retour d’image a mis en place une carte interactive des cinémas équipés pour l’audiodescription avec casques et récepteurs en France métropolitaine. La carte recense actuellement une centaine d’adresses de cinémas dont l’équipement a été vérifié par l’association. Cette initiative permettra de faciliter l’information de chacun pour trouver rapidement un cinéma adapté. Pour la consulter et accéder à ces informations, il suffit de se rendre sur ce lien.

En tant que document participatif, notre association oeuvre également avec Retour d’image pour agrandir le répertoire de cette carte. Retour d’image invite ainsi les autres exploitants équipés de l’audiodescription ou toute autre personne susceptible d’avoir des informations sur l’accessibilité des salles à les contacter pour modifier et faire évoluer cette carte en s’adressant à Meryem Bennani directement sur cette adresse mail : communication.retourdimage@gmail.com ou par numéro de téléphone : 09 60 14 77 16 !

 

Pour plus d’informations :

A voir : La cartographie de Retour d’image

 

N’hésitez pas également à nous contacter pour toute question relative à la carte ou bien à la partager !